09 septembre 2019

Nouveau départ : nouvelle vie, nouveau moi, nouveau blog !


BACK ON MY BLOG, BITCHES !

Coucou tout le monde ! Et non vous ne rêvez pas, c’est bien moi, Anaïs Pénélope. De retour sur ce blog qui m’appartient depuis maintenant 6 ans et demi et après une longue pause sans écrire ici. Hey je vous le dis d’avance, prenez une tasse de thé, installez-vous confortablement OKLM car j’en ai des choses à vous dire, après ce long silence et vous me connaissez je suis bavarde !

Pour celles qui me suivent sur Instagram (rejoins-nous je te jure on s’éclate !), vous avez pu constater que j’avais opéré des changements radicaux dans ma vie durant l’année et demi qui vient de s’écouler. J’avais eu une longue conversation avec vous en stories (oui, pour moi les stories sont une sorte de conversation géante avec vous 😊) concernant ces gros changements : ma nouvelle façon de vivre, de consommer, plus éthique/ éco-responsable, plus proche de la nature, ma vision de la mode & l’impact que tout cela aura sur mon blog en cette rentrée.

 « BONJOUR, JE M’APPELLE ANAÏS PÉNÉLOPE, JE SUIS ACCRO A LA SAPE, C’EST GRAVE DOCTEUR ? »

Ces derniers mois, je ne me retrouvais plus dans ce blog que, pourtant, j’ai tant aimé pendant des années. Mon blog a toujours été mon bébé, mon espace personnel où je pouvais m’exprimer en toute liberté. Lorsque j’ai ouvert ce site, j’étais motivée par le partage avec des passionnées de mode comme moi. J’étais motivée également par l’envie de montrer autre chose dans la mode, faire un pied de nez à ce que l’on voit dans les magazines depuis toujours : cette image lisse et parfaite qui ne nous représente guère et qui finalement ne nous concerne pas du tout. J’avais pour but de vous montrer que la mode peut être accessible à toutes et à tous, quelle que soit votre tour de taille / votre morphologie et quelle que soit le poids de votre porte-monnaie. J’avais à cœur de vous montrer la femme plurielle, la diversité, la bienveillance, le bien être, la pensée body positive en vous proposant mon style personnel et des bons plans shopping.

J’ai toujours été une passionnée de mode, c’est pour moi un moyen de me démarquer, de m’exprimer, de revendiquer quelque chose et de m’éclater. Aussi loin que je m’en rappelle, j’ai toujours été une férue de shopping avide du meilleur plan possible. Les emplettes sont pour moi un sport national inculqué depuis ma tendre enfance par ma mère ! J’ai toujours eu énormément de fringues, un dressing qui déborde, j’ai toujours été faible face à une jolie pièce et face à un code promo. J’ai toujours été une accro à la Fast-Fashion et ses nouvelles collections toutes les deux semaines : H&M, ASOS, NEW LOOK, etc ont été pendant quasiment toute ma petite vie ma deuxième maison. Je faisais des virées shopping  de folie en magasins où je revenais avec des sacs et des sacs, c’était compulsif. Je passais des heures sur ces e-shops, à scruter les nouveautés. Je sautais sur ma CB à chaque newsletter reçue avec une discount aussi petite soit-elle. Je recevais des tas de colis, chez moi, chez mes voisins. Les vendeuses de commerce de proximité ou je récupérais mes colis en points relais ne me demandaient même plus ma pièce d’identité. J’étais connue comme le loup blanc, on m’appelait même par mon prénom. J’entrais et on me disait « Bonjour, aujourd’hui trois colis, Madame Anaïs ! ».



LES PARTENARIATS & LES COLLABORATIONS OU LA POLITIQUE DU TOUJOURS PLUS

En plus de cette consommation personnelle effrénée de mode toujours croissante, mon  bébé blog a évolué petit à petit, ce qui en soit est une fierté. Mais, forcément j’ai commencé à recevoir de plus en plus de demande de collaborations / partenariats. Mon adresse postale a circulé chez les marques et les agences, j’ai commencé à recevoir des tas de fringues à vous présenter (parfois même sans me demander au préalable …). Par conséquent, j’accumulais toujours plus de choses, clairement je sur-consommais.

INSTAGRAM, CE TEMPLE DE LA CONSOMMATION

Les réseaux sociaux n’ont clairement pas aidé à me soigner ! Je faisais défiler ma timeline plusieurs fois par jour et tard le soir pour être à l’affût des dernières tendances. Je dépensais des fortunes pour shopper le dernier sac à la mode, la paire de chaussures qu’on voyait chez toutes les instagrameuses, etc. Il fallait que moi aussi je sois « in », vous comprenez ?! Je me le devais, j’étais obligée (enfin je me sentais obligée). Il m’en fallait toujours plus, encore et toujours. Pendant longtemps, ça me convenait très bien, j’ai été heureuse comme ça, dans cette folie, dans cette course du « toujours plus ». J’étais une victime (au sens propre) de la mode et de son marketing.



LA FACE CACHÉE D’UNE SERIAL SHOPPEUSE

Mais voilà, l’envers du décor n’était pas beau à voir :

J’avais toujours besoin de plus d’espace … Et oui, quand on accumule comme ça sans s’arrêter il faut voir plus grand.

Avec mon homme, dans notre premier appartement de 35m2 c’était déjà un problème. Il fallait prévoir un gros coin sur si peu d’espace pour mes fringues.

Puis on a voulu avoir une petite maison plus grande en location et pareil il fallait un espace pour ranger mes vêtements. J’ai commencé à virer Jessi du dressing pour y mettre mes nouvelles fringues … Égoïstement, je lui mangeais l’espace et lui acceptait !

Puis, nous avons acheté notre maison et mon dressing grignotait l’espace commun toujours plus. Ça me faisait rire, mon mec moins. Il va sans dire que cela a été une source d’engueulades infinie avec mon mec, qui ne comprenait pas mes achats compulsifs, qui a été vite dépassé et agacé par mon comportement d’enfant gâté (que je ne suis absolument pas, venant d’une grande famille aux revenus modestes).

Et puis dans les pièces (oui j’ai bien écrit « les ») qui m’étaient réservées j’ai commencé à étouffer. Trop de fringues, trop de sacs, trop de chaussures, trop d’accessoires, trop de tout. Ça dégueulait de partout littéralement. Je me retrouvais avec 5 blazers blancs, 8 tops identiques mais dans une couleur différente, et j’en passe ! Ça frôlait la bêtise.

Finalement je ne portais que 1/10e de ce j’avais, je plaisantais en disant à mon entourage « tellement de tenues à faire, si peu de jours dans l’année ! » mais intérieurement je finissais par me trouver ridicule.

Je dépensais des sommes dingues à en donner le tournis pour des vêtements de mauvaise qualité finalement, qui soit s’abîmaient très vite, soit me lassaient rapidement.

Je me retrouvais souvent avec le même manteau qu’une passante attendant le train sur le même quai que moi, ou encore avec la même robe qu'une copine influenceuse lors d'un event où on était invitées en même temps, moment de gênance ultime… On achète toutes au même endroit, niveau originalité, on repassera.

Au fur et à mesure que les partenariats affluaient, je me m’étais une pression monstre pour vous montrer la dernière nouveauté avant qu’elle ne soit plus en stock, quitte parfois à ce que mon blog ressemble à une vitrine commerciale avec des fringues qu’on voyait partout. Alors que je peux vous jurer que quand j’ai créé ce blog, je m’étais promis de ne pas finir comme ça …

J’étais obligée de faire du tri, tout le temps. Et triant, je voyais des fringues neuves, jamais portées avec l’étiquette, achetées il y a des mois, voire des années et là ça a commencé à faire tilt, je prenais conscience de ma folie.

Je recevais des tas de colis, ce qui implique un nombre incalculable de cartons et de papier bulles ou de soie. Parfois pour des toutes petites choses, évidemment sur-emballées et ça me posait un réel problème.

Je constatais que je me lassais tellement vite des choses et ça me répugnait ce genre de comportement, moi qui ne suis pourtant pas comme ça. Finalement je renvoyais l’image de quelqu’un de matérialiste et ça, ça me choquait.

Et là je me suis rendue compte que je n’étais plus heureuse de vivre la mode comme ça. Que ça ne me ressemblait pas, plus. J’ai commencé à prendre des petites claques au fur et à mesure que je prenais conscience des choses et au fur et à mesure des réflexions cinglantes de mon mec sur le sujet. Je me retrouvais au milieu de ma pièce envahie de fringues en me disant « non mais là il faut que j’arrête ET sérieusement » tout en ayant mal au ventre de voir tout ça. La graine avait germée dans mon esprit, j’ai commencé à réfléchir pendant des mois et à tout remettre en cause.



LE WTF DE MA LIFE

Et puis, j’ai pris LA claque du siècle il y a un et demi. Celle qui m’a permis de prendre une décision radicale. J’ai remis toute ma vie en question d’un point de vie de consommation générale (façon de vivre, de m’alimenter, de faire mes courses, de consommer, de m’habiller, etc.). La façon dont je vivais ma vie ne me ressemblait plus, ne me rendait plus heureuse en sachant l’impact écologique qu’avait ma façon de consommer sur l’environnement. J’étais abasourdie.

J’ai commencé à me documenter sur plein de sujets liés à l’environnement, les comportements éco-responsables notamment, à approfondir les choses dans ces domaines. Accompagnée de mon mec, motivés tous les deux par l’envie de faire bien, mieux, bon, à notre rythme, petit à petit. On avait besoin tous les deux de nous reconnecter avec la nature. Mon mec s’est pris de passion pour le jardin, la biodiversité, l’agro-écologie, la permaculture, etc. Moi aussi j’ai commencé à me passionner pour ces sujets mais également pour le zéro déchet, le bio, le local, la nutrition, la mode responsable et éthique, le seconde-main, le vintage (même si j’ai toujours adoré le vintage !) etc. : le green lifestyle quoi.

Vous l’avez constaté, ce nouveau mode de vie m’a fait perdre beaucoup de poids. Ma nouvelle silhouette m’a donc obligée à faire LE tri de ma vie. J’ai entamé un ménage pharaonique il y a plus de six mois (et j’y suis encore avec tout ce que j’ai accumulé ces dernières années) dans mon dressing, dans ma vie. Je donne au fur et à mesure ce qui m’encombre à mes proches, aux Emmaüs, aux recycleries, etc. Je vends tout ce dont je ne veux plus, ce qui est devenu trop grand, sur des sites de seconde main comme Vinted. Et je garde ce qui est en bon état et qui peut encore m’aller car il n’est pas question de les jeter, ce serait un gâchis sans nom.



KEEP CALM BABY, HERE COMES « ANAISPENELOPE 3.0 » !

Vous allez me dire « Ok, mais ça va changer quoi pour ton blog ? »

Qu’on se le dise, je reste une grande passionnée de mode et un peu collectionneuse dans l’âme. Je continuerais toujours de faire du shopping et de m’offrir de jolies fringues mais de façon bien plus raisonnée (rien à voir avec avant) et surtout de façon plus éthique, plus responsable. Clairement ma consommation a changé, j’y suis très attentive.

J’ai décidé d’adopter le « slow fashion » ou autrement dit la mode responsable. J’ai donc décidé d’arrêter définitivement les achats neufs et la Fast Fashion pour mieux consommer la mode. GROSSE DÉCISION, je sais … venant d’une ancienne droguée comme moi ! Mais je suis super fière, ça fait déjà 6 mois sans achats neufs et Fast Fashion, je tiens bon, je suis heureuse comme ça et je suis ultra motivée !



LA VOIE DE LA SAGESSE A 30 ANS ?

Dorénavant, je privilégie le plus possible, voir totalement, les achats de seconde-main, le vintage. Les sites de revente, les brocantes, les ressourceries et autres recycleries ont remplacé les e-shops et les magasins chez qui j’avais l’habitude de faire mon shopping. Et les rares fois où j’achète du neuf, je choisis des marques éthiques dont le cahier des charges convient à mes valeurs, mais c’est un sujet que nous aborderons plus en détails prochainement au fil de mes articles.

Je réfléchis à deux, voire trois fois avant d’acheter quelque chose, même en seconde main, car je ne veux plus faire d’achats compulsifs donc inutiles. « Vais-je le porter ? », « est ce que je vais vraiment m’en servir ? », « est ce que ce n’est pas juste une envie passagère ? », etc. Je ne suis pas parfaite loin de là mais je reviens de loin et je veille maintenant à me poser les bonnes questions et à ne pas resombrer dans mes vieux travers.

Les motivations du début à l’ouverture de ce blog, elles, restent inchangées et pour moi elles prennent davantage leurs sens car elles résonnent en moi encore plus fort.

De plus, maintenant je sélectionne très, très, très scrupuleusement mes collaborations en adéquation avec mes valeurs. Je refuse tout ce qui n’est plus en phase avec ma vie dorénavant. C’est beaucoup moins de collaborations évidemment, voir presque plus, mais ça me convient très bien comme ça. Ce qui fait que vous ne verrez plus de collaborations avec les marques de Fast-fashion auxquelles je vous ai habituées sur ce blog. J’ai d’ailleurs mis un terme aux partenariats avec elles.

Ma ligne éditoriale va changer évidemment, car elle évolue avec moi c’est logique. Avant, vous ne lisiez ici que des articles un peu futiles (mais néanmoins sympa à lire, hé oh quand même !) avec des photos de mes tenues. Je souhaite maintenant proposer du contenu lifestyle en plus de mon style personnel. Je souhaite vous parler de notre style de vie, d’écologie, de zéro déchet, de beauté et de mode durable en vous proposant des articles variés comme des recettes, des tutos, des conseils, des articles humeur, etc.

De plus, je constate que ce sont des choses que vous m’avez demandées sur les réseaux sociaux, là où j’ai commencé à exprimer mes nouvelles passions. Vous avez été réactives à cela et d’ailleurs merci. C’était donc logique que le blog suive dans ce sens !



TOGETHER FOREVER ?

J’espère ne pas vous avoir perdues au milieu de ce long article, mais c’est vrai que je ne me voyais pas revenir comme ça à l’arrache en ne retranscrivant pas ce que je ressens. C’était important pour moi de prendre mon clavier et de poser les choses, comme un nouveau départ.
J’espère que vous aimerez la tournure que va prendre mon blog, qui aura vraiment une vocation de FEEL GOOD. « Prendre soin de soi tout en prenant soin de la planète » est donc mon nouveau leitmotiv !

En tout cas, je me sens bien mieux dans cette optique et je suis repartie pour 10 ans de blogging (ahaha qui sait 😉) !

Je vous dis à très vite pour de nouvelles aventures et merci de m’avoir lue <3


TOTAL LOOK VINTAGE 
Veste en jean de mon papa 
Body et Jupe achetés vintage sur Vinted
Sac vintage chiné en brocante
Baskets Adidas (old)



25 commentaires:

  1. e te l'avais promis (et on espère que le commentaire va s'envoyer ^^) et bien voilà mon commentaire.
    Tu étais et ut restes une inspiration pour moi. De part ta bienveillance, ton humour, ta gentillesse et ton bodypositive. Tu m'as beaucoup aidé (avec Sam Heughan) a m'aimé telle que je suis, même si parfois j'ai des rechutes.
    On a déjà pas mal papoté de zéro déchets, est sur instagram. D'ailleurs c'est toujours un plaisir! Quand j'ouvre Insta, c'est direct tes story que je veux regarder (et pas celle de Sam hihi, faut pas lui dire). Celles qui me mettent en joie, le petit bonheur en plus quotidien :)

    Je continuerais à te suivre tant que tu seras là, et je l'espère encore un bon moment!

    Gros Bisous!

    Alexz xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle !
      Merci d'avoir pris le temps de me lire et de m'écrire un petit mot, je sais que Blogger est relou pour poster des commentaires et tu n'as pas lâché le morceau, t'es la best des best <3

      Supprimer
  2. merci pour ce témoignage. je me permets un questionnement qui me turlupine depuis quelques temps (pas une critique hein :) parce que j'aime te suivre mais des questionnements) : tu prônes pour de nouvelles façons de consommer, tu dis avoir travailler sur les achats compulsifs (ce qui tout à ton honneur !) mais je remarque tu achètes énormément de fringues "vintage" ou seconde main sur Vinted ou en brocante. j'ai l'impression que tu en achètes tout le temps.. tu parles de consommer mieux, de te poser les bonnes questions avant d'acheter, de slow fashion, de te sentir obligée de rester IN. mais je trouve que le problème a juste été déplacé : le vintage étant devenu IN, acheter un certain nombre de fringues sur h&m /asos/ Primark ou acheter la même quantité sur Vinted ou en brocante revient au même sauf pour le portefeuille... il ya autant de colis pour les 2. est ce que tu les portes toutes tes tenues "vintage" ? pour moi acheter éco responsable ou ethique c'est également de pas acheter trop de fringues... donc le discours n'est-il pas un peu contradictoire quand on est reconnue comme influenceuse mode ? par exemple Ninaturelle achète vraiment eco-responsable ou ethique.. bref voilà c'était mes questionnements concernant les fringues... après je trouve super cool que tu aies changé d'habitude, de façon de vivre ou d'alimentation et le reste .. au plaisir de lire ce blog. Désolé si mon commentaire peut être mal pris.. ce n'est pas le but..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !

      Ton questionnement est légitime et je ne le prends pas mal.

      Je prône la slow-fashion mais attention je n’ai jamais dit que j’étais minimaliste ;)
      Je travaille en effet à bien réfléchir à mes besoins réels et a freiner mes achats le plus possible avec une réflexion en amont. Mais je ne suis pas parfaite je suis toujours au début de ma démarche. L’évolution est constante. Mais comme je le dis dans mon article, je reviens de loin. Et j’y vais à mon rythme. Ma consommation d’aujourd’hui fait bien plus de bien que celle que j’avais avant et je peux te dire qu’elle a bien bien diminué ! C’est l’essentiel aujourd’hui au moment M 😊

      C’est dommage de pointer du doigt les personnes qui débutent une démarche eco responsable en essayant de les faire culpabiliser en leur disant que ce n’est pas assez ou que c’est contradictoire... de toute façon pour les gens ce n’est jamais assez 😢 Chacun fait des efforts, chacun fait sa part et évolue à son rythme. Connais-tu la légende du colibri de Pierre Rabhi ? Renseigne-toi à l'occasion, tu verras c'est super intéressant ;)
      Je trouve ça dommage aussi de préciser que telle ou telle blogueuse fait mieux que les autres car elle fait ceci ou cela de plus. Je ne me compare jamais à personne, je fais ma vie. Tout comme je ne juge pas les personnes qui en font moins ou qui achètent encore du fast fashion. Je me concentre sur mes efforts et ma façon de consommer a moi et je partage mon expérience. Chacune mène sa barque à son rythme et l’essentiel est d’arriver là où on veut aller en fait. Je ne comprends pas trop l’intérêt de venir m’écrire ça mais soit ! ;)

      Je n’ai pas à me justifier sur quoi que ce soit mais si tu lis bien mon article je dis que je suis une passionnée de mode et que je reste une collectionneuse dans l’âme mais que je travaille sur moi-même encore et toujours pour m’améliorer de ce côté là.
      Pour moi ce n’est pas déplacer le problème.
      Es tu familière avec le terme slowfashion ? Je t’invite à te renseigner plus sur le sujet afin de constater que ce n’est pas déplacer le problème bien au contraire ;)
      Mon comportement (bien qu’il soit en travail constant) est bel et bien eco-responsable et éthique.
      Avant je surconsommais avec beaucoup de fast fashion. Des vêtements qui sont produits dans de conditions qui font fi des hommes et de l’environnement. J’en ai pris conscience et je ne veux plus jamais de ça.
      J’achetais des tas de vêtements neufs qui ne duraient pas dans le temps car de mauvaise qualité. Et je rachetais et ainsi de suite. C’était sans fin. Et donc je participais à un système mauvais pour l'environnement et les humains qui travaillaient de près ou de loin pour cette industrie.

      Maintenant j’achète des vêtements vintage donc de bien meilleure qualité (c’est bien connu avant c’était mieux héhé, on était bien loin du schéma de la fast-fashion ou il faut produire une collection toutes les deux semaines au détriment des tissus, de leur qualité, de l’éthique et de l’environnement).

      Il m’arrive en effet d’acheter du fast-fashion (honnêtement très peu, deux pièces MONKI en 6mois, voilà tu sais tout) car je suis humaine seulement je les shoppe en seconde main. Mais mon dressing est composé à 95% de vintage.

      J’achète donc maintenant des vêtements qui ont plusieurs vies donc c’est un geste eco-responsable car je contribue ainsi à une mode qui ne se jette pas, une mode durable et responsable.
      Si je dois acheter du neuf (comme de sous vêtements par exemple) alors j’achète une marque éthique.
      De plus, je ne sais pas si tu es familière avec le domaine du vintage (& seconde main) mais c’est bien moins cher que du neuf et de la fast fashion ! Si tu regarde mes stories tu verras que je shoppe la plupart de mes fringues à 0,50cts / 1€ / 2€. On est bien loin des prix chez H&M et Primark ! Donc mon porte monnaie se porte bien mieux, je te rassure 😉

      Supprimer
    2. De plus je ne sais pas si tu me suis mais j’ai perdu énormément de poids depuis 1 an et demi. (-30KG au compteur à ce jour, je n’ai pas l’habitude de préciser le chiffre car ça ne regarde que moi, mais comme ça tu visualiseras bien la situation). Je me suis donc séparé d’une énorme partie de ma garde robe : plus rien ne m’allait car trop grand comme tu peux l’imaginer J’ai presque tout vendu ou donné.
      J’ai dû me reconstituer une penderie selon mes valeurs eco-responsables et ma nouvelle silhouette. Donc oui j’ai beaucoup acheté de vêtements ces derniers temps, notamment pour cette raison 😉

      Pour ce qui est du fait que le vintage est à la mode. Je ne sais pas si on peut dire ça. Trouves tu que les vêtements que je porte sont à la mode ? Je peux te dire qu’autour de moi j’entends souvent « oh ma grand mère avait la même robe ! » (c’est un compliment pour moi, ahaha!) ... 😂Donc être à la mode, je ne suis pas convaincue.
      En revanche, ce qui devient tendance en effet c'est que les gens prennent conscience de méfaits de la fast-fashion et privilégie de plus en plus le seconde main et ça pour moi c’est une bonne chose et heureusement !
      Pour répondre à ta question (étrange mais j’y réponds quand même) oui je porte tous mes vêtements vintage 😅 sinon quel intérêt ? La preuve vous me voyez avec dans ma vie de tous les jours en stories par exemple ! Pour info, je ne les porte pas juste pour les photos ahaha (ce serait ridicule et contraire à mes valeurs). Je n’achète pas non plus du vintage juste pour faire joli en haul sur Insta stories ! 😄

      Pour finir concernant le point colis si tu me suis sur Instagram tu verras que la plupart de mes achats se font en brocante et en recycleries/ magasins solidaires (environ 80% de mon shopping), le reste sur vinted. J’ai arrêté tous les partenariats de mon blog également. Donc si tu compares ma situation actuelle a ma situation passée je peux te dire que le nombre de colis reçus est bien bien inférieur surtout que je ne fais très attention à mes déchets (voir mes vidéos sur Instagram à ce sujet) 😌

      Je n’ai jamais dit être parfaite. Je débute, j’avance à mon rythme, je travaille sur moi petit à petit. Personne n’est parfait et heureusement quel ennui sinon ?! 😛

      Je partage juste mon expérience, mon cheminement en fait, je ne donne de leçons à personne ce n’est pas mon but ;) Mais si tout le monde avait la démarche que j’ai entamée il y a quelques mois et bien honnêtement ce serait super et la terre se porterait mieux 😊

      Supprimer
  3. Bravo la miss,
    C'est bien les jeunes que vous preniez conscience du gâchis, gaspillage, sur consommation et tout, et tout....
    Nouvelle source de lecture 😉 je suis preneuse de toutes les idées !!
    Je ne suis pas encore arrivée à acheter du seconde main pour les vêtements mais j'ai passé l'étape lessive, pastilles et gel nettoyant WC, dégraissant maison. Je m'amuse aussi à coudre des lingettes, sacs à vrac, sac conservation salade, couvercles tissu pour remplacer l'alu (en tissu sans cire d'abeilles car les apiculteurs disent que ce n'est pas bien (je ne retrouve plus l'article).
    Comme je l'ai dit plus haut, je suis preneuse de nouvelles "recettes" maison.
    Bisous à vous 2
    Annie fille de la voisine 🙂

    RépondreSupprimer
  4. Un petit coucou de Bretagne où je te suis j adore ton Instagram tu envoies que des choses positives tu es une belle personne qu il est agréable de suivre le vintage te va à ravir... Tu peux être fière de ta façon d être tu es vraie et tu as raison nous sommes jebeaucoup dans une société de consommation revenir a de vraies valeurs j y songe au niveau consommation le reste je suis toujours rester là même un peu perdue dans ce monde d apparence ... Je te fais des bisous mon pseudo cricriccle..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh coucou toi (je reconnais ton pseudo !).
      Merci d'avoir pris le temps de m'écrire ce petit mot qui me va droit au coeur <3 Bisous bisous

      Supprimer
  5. A 30 ans il y a toujours une remise en question de sa vie et des 10 dernières années qui sont passés à une allure phénoménale !!! Je trouve que la tienne est une super remise en question et c’est vrai que ces derniers temps je te trouvais beaucoup plus épanouie sur tes photos... je suis très curieuse et impatiente de lire tes prochains articles ! Et le vintage te va à ravir... moi j'ai toujours adore le style rétro mais j’ai des fois un peu de mal avec le seconde main même si ça m’est déjà arrivé d’acheter en friperie ou dans des brocantes j’aime les belles pièces Neuves mais j’espère que tu me feras changer d’avis !!! De toute manière depuis que je suis devenue maman j’ai très peu le temps de faire du shopping et je préfère maintenant gâtée ma fille �� Je te souhaite une belle réussite pour ton nouveau projet et j’espère avoir un jour l’occasion de te rencontrer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Marion !
      qui sait peut être que tu changeras d'avis un jour ? Il n'y a que des avantages en tout cas selon moi !

      Oui j'imagine que quand on devient maman les envies shopping se voient modifiées, j'ai hâte de connaître ça un jour peut être :)

      Bises et je serais ravie de te rencontrer !

      Supprimer
  6. Coucou je t ai découverte sur Instagram il y a environ 6 mois et je te dit bravo pour ce changement. Je pratique le seconde main depuis très longtemps(les seules choses que j'ai de récentes sont l'electromenager) ce qui me permet de pouvoir changer mon intérieur au gré de mes envies (le troc fonctionne super bien!!) Et mon mari est menuisier ça aide! Je couds pour customiser ou transformer d'ancien vêtement et c'est parti pour quelques années de plus. Concernant le zero déchet nous en sommes aux prémices mais chaque pas est important peu importe le rythme ou l'on avance. Pleins de belles choses à toi. Et j'adore tes retours de chine sur insta merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Bienvenue alors ! Je suis ravie !
      Oui la seconde main n'a que des avantages et ça permet un turnover constant que ce soit en mode ou déco :)
      Bravo pour tes gestes éco-responsables en tout cas ! Au plaisir d'échanger avec toi ! Bises !

      Supprimer
  7. Coucou (2e tentative de publier mon comm 😅)
    J'aime beaucoup la tournure qu'à pris ton blog tout comme ton insta. Depuis quelques mois je change petit à petit ma façon de consommer (fringues, cosmétiques, alimentaire, me suise mise au développement perso et à la meditation 🙏) et ton compte ainsi que d'autres y ont contribué. Je te suivais auparavant en tant que serial shoppeuse et je suis naturellement ton évolution. Je trouve aussi cool et nécessaire de dire qu'il est plus constructif de positiver les efforts faits plutôt que de culpabiliser et faire culpabiliser quand ce n'est pas parfait. Comme toute transition, ça prend du temps. J'achète du seconde main et j'en vends (ou j'en donne) mais il m'arrive encore d'acheter de la fast fashion (2 pieces en 4 mois contre 2 par semaine, oui je reviens de loin 😅😅) mais je me soigne, j'en ressens moins le besoin et quand je vois une jolie pièce en magasin je me demande "est ce que j'en ai vraiment besoin ?" et souvent la réponse est non, mais souvent ne veut pas dire jamais. Je fabrique mes shampoings solides mais parfois je craqué sur une bouteille de shampoing bio, mais elle va me faire 4 mois et un jour j'en achèterai plus... Bref, le plus important c'est d'être conscient qu'avoir une étude eco responsable est nécessaire et peu importe la taille de la pierre qu'on apporte à l'édifice, c'est déjà bien, elle grossira avec le temps, et quand on arrive en plus à avoir un impact sur son entourage (même sur un infime aspect), ben là c'est "cherry on the cake".
    Au plaisir de te lire !!! 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Merci d'avoir persisté !

      On est d'accord chacune va à son rythme, il ne faut pas se comparer et écoutez les gens (ce n'est jamais assez pour eux !). Concentre toi sur tes changements, ne culpabilise pas ! L'important c'est d'y aller tout doucement si tu changes tout d'un coup tu vas finir par te sentir frustrée et ça aura l'effet contraire, ça te paraîtra insurmontable et tu abandonneras tous les efforts c'est dommage. Tu fais bien, bravo !

      Bises bises !

      Supprimer
  8. Depuis peu, je suis un peu dans le même genre de démarche. Je suis assez écolo dans l'âme et, après avoir commencé par essayer de faire mieux dans les achats "quotidiens" (acheter local, éviter les suremballages inutiles, choisir des produits d'entretien respectueux de l'environnement ou les faire moi-même), j'ai entamé une réflexion sur ma façon de consommer des fringues. J'ai revendu sur vinted pas mal de choses (que je gardais "au cas où"... au cas où quoi d'ailleurs ?) et j'essaie d'acheter plutôt en seconde main (sauf pour certains trucs que je dois absolument essayer... genre les jeans) et de ralentir ma conso de fast fashion. Je ne peux pas acheter éthique car j'ai des moyens assez limités mais je fais au mieux. J'aimerais n'acheter que de l'occase mais j'habite dans un village, pas de friperies dans mon coin et les vide-grenier n'offrent pas beaucoup de possibilités de s'habiller sans ressembler à mamie Jeanine...
    Un grand bravo en tous cas pour ta démarche et ton partage ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)

      merci d'avoir pris le temps de m'écrire et bravo pour tes gestes éco-responsables !

      Au début je faisais comme toi, je gardais au cas ou ! ahaha
      On a quand même du mal à se séparer de nos biens quand tu y penses, on a ce côté affectif qui parfois met des barrières ridicules mais je te comprends ! ;) Pour ma part, ma grande perte de poids m'a aidé à me défaire de ça plus facilement car c'était inutile que je garde tout mes vêtements, c'était trop grand, donc ça aide pas mal ;)

      Pour les achats neufs et éthiques en effet ça a un coup je comprends ce n'est pas à la portée de toutes. Après il faut se dire que comme on consomme moins on peut dépenser un peu plus dans une pièce qui respecte l'environnement et les hommes et donner de l'argent a une petite entreprise locale pour les aider à perdurer c'est top !

      Sinon si ce n'est pas possible du tout, la seconde main est la solution a tout je trouve : ça n'a que des avantages (éco responsable, durable, économique et j'en passe !).

      Pour ma part par exemple j'ai beaucoup de mal à trouver des pantalons vintage qui me conviennent. Je suis très grande et les tailles vintage c'est parfois aléatoire alors pour les pantalons c'est pas simple. Mes jeans viennent de chez MONKI (les seules qui me conviennent). J'en ai des anciens que je possédais déjà avant et que je vais user jusqu'à la corde et les plus récents achetés en TBE sur Vinted. Quitte à acheter de la FF autant le faire en seconde main ;)

      Je te rassure j'habite aussi un coin dépourvu de fripes, etc. Il faut faire un peu de route et la niveau ecologie c'est plus très logique ! Mais tu as bien des recycleries, brocantes, Emmaus dans ton coin ? Sinon penses au troc entre proches aussi c'est cool !

      Pour ma part, je porte des fringues comme Mamie Jeanine ahaha (j'achète ou je désencombre volontiers chez les personnes âgées autour de moi). Après à toi de retoucher les vêtements, de les associer à des pièces plus modernes, à te les approprier pour leur donner un coup de peps : tout est possible!

      Bisous et merci !

      Supprimer
  9. Bravo pour ce changement! J’essaie moi même de changer et ce n’est pas simple... merci pour tes conseils ❤️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Bien sur ce n'est pas simple il faut y aller petit à petit à ton rythme pour continuer sur la durée ! Prends ton temps l'essentiel c'est d'arriver là ou tu veux aller :)

      Bisous

      Supprimer
  10. Bravo Anaïs ! On essaie ns aussi d'aller dans ce sens, gros remaniement de tout pour le meilleur !

    Grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo à vous pour cette prise de conscience ! Au plaisir d'échanger sur nos cheminements communs :)

      Bises

      Supprimer
  11. Coucou. Je te suis depuis peu sur instaet je lis pour la première fois un article de ton blog. Je commence à me questionner sur ma consommation d'une manière générale mais aussi sur ma consommation de fringues. Ça dégueule de partout et quelquefois je ne me souviens même plus de ce que je possède. Merci de faire ce genre d'article.

    RépondreSupprimer
  12. C'est génial Anais,on ressent bien dans ton article toute la ferveur qui t'anime!Et ce grand changement salutaire que cela doit etre,j'ai moi aussi mis la pédale douce sur les fringues,je revends et achete regulierement sur vinted,je donne aussi a des assos et a la maison on reutilise homestaging,on retape des trucs,on essaye au maximum de fonctionner sans effet de surconsommation,car on ne se rend pas de suite compte quand ca nous tombe dessus.Comme toi c'est en ayant décidé de rebooter le systeme a 0 que j'ai été effarée des quantités de fringues,de chaussures que j'avais!Le tri a été fait et olala qu'on se sent mieux,on apprécie plus les choses qu'on a je trouve,on en prend plus soin et surtout ca fait plein de place!!J'aime beaucoup faire les brocantes egalement,on peut y denicher des pépites a petits prix!!Je crois que le Monde se reveille petit a petit,car je vois de plus en plus de gens prendre conscience que nous sommes a un tournant et que nous serons peut être la dernière génération a inverser la vapeur.Merci pour ton partage,bonne continuation et au plaisir de te lire ;) Joséphine ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Merci pour ton petit mot :)

      Oui le tri fait un bien fou c'est dingue, un reboot nécéssaire !
      Comme toi je suis ravie de voir que le monde prend conscience des choses, de voir que le zéro déchet, la seconde main, le vintage sont en vogue ! Il était temps ;)

      A très vite ! Bises

      Supprimer

Merci pour vos commentaires ! Il faut parfois un petit temps avant que je les valide et que je réponde.