24 septembre 2019

Slow-fashion : ma nouvelle routine shopping


SALUT, SALUT LA COMPAGNIE ! Aujourd'hui, je reviens avec un nouvel article qui m'a été demandé : ma nouvelle routine shopping et mes nouvelles bonnes habitudes de consommation en matière de mode.


Mais avant de vous détailler les nouvelles petites "règles" que je me suis imposées depuis quelques mois lorsque je fais mes emplettes, je tenais à sincèrement vous remercier pour l’accueil que vous avez réservé à mon article de rentrée "Nouveau départ : nouvelle vie, nouveau moi, nouveau blog". Vous avez été nombreuses à réagir à ce post où je partage ma nouvelle vie, ma nouvelle façon de consommer en général et la nouvelle ligne éditoriale de mon petit blog. Merci à toutes celles qui m'ont lu, qui ont commenté mon article et qui ont pris le temps de le partager sur les réseaux sociaux. Ça signifie beaucoup pour moi !

Ceci étant dit, j'avais envie de vous écrire un billet pour vous détailler ma nouvelle routine shopping. Au moment où je vous écris cet article cela fait un an et demi que j'ai pris la décision de tout changer pour tendre vers un mode de vie durable. J'ai commencé petit à petit : par la nutrition et tout ce qu'elle englobait. Puis vers l'hygiène, la beauté. Et il y a eu ensuite une grosse réflexion sur mes achats en général qui a impliqué, à son tour, une remise en question sur ma façon de consommer la mode. C'était évidemment la suite logique de ma démarche, la mode tenant une place énorme dans ma vie depuis toujours : je suis une grande passionnée de la sape.

Comme écrit dans mon article, avant j'avais pour habitude de sur-consommer les vêtements bon-marchés, fabriqués dans des conditions innommables, de mauvaise qualité et qui ne duraient pas dans le temps. Parfois à des prix riquiquis et d'autres fois à des prix plutôt élevés étant donné la qualité (coucou les sacs Zara achetés à 50€, en simili-cuir & qui s'abîmaient au bout de 2 mois d'utilisation). Bref, je me faisais clairement avoir, le pire c'est que j'en re-demandais puisque j'y retournais encore et toujours. Je contribuais (sans m'en rendre compte clairement, du moins au début) à un système corrompu.

Lors de la grosse prise de conscience que j'ai eue il y a un an et demi, je me suis rendue compte que j'avais adopté des habitudes shopping très néfastes pour l'environnement et aussi pour l'Homme. J'ai pris une gifle. Je me suis remise en question. J'en suis arrivée à la conclusion que cela ne pouvait plus durer, que cette course effrénée à la nouvelle fringue tendance mais éphémère, jetable & immorale devait prendre fin maintenant. J'avais honte de moi.



J'ai donc pris des décisions radicales, pris de bonnes résolutions en souhaitant repartir sur des bases saines pour mieux consommer la mode, pour le bien de notre planète et des humains qui la peuplent, le tout à mon échelle.

J'ai revu ma façon de m'habiller, non pas d'un point de vue stylistique (même si ce dernier a évolué depuis ces dernières années) mais d'un point de vue éthique, éco-responsable et donc durable. De plus, s'est ajoutée à cela une perte de poids considérable qui m'a permis de repartir de 0 dans mon dressing.

Voici donc les grandes étapes de mon cheminement, celles qui m'ont permis de mieux consommer la mode, d'en arriver là ou j'en suis aujourd'hui et qui m'ont aidé à faire la transition, petit à petit.

Si vous lisez cet article, c'est que vous êtes peut-être en pleine remise en question. Je trouvais donc judicieux de vous raconter mon expérience pour vous aider à mon tour.  Je ne cherche pas à faire la morale à qui que ce soit, bien au contraire. J'écris ici toujours dans une optique de partage, de motivation et d'entre-aide. Ce sont évidemment des paliers à passer à votre rythme, selon votre contexte. Mais que je vous conseille néanmoins d'appliquer si vous êtes dans la même démarche que moi, car ils sont synonymes de résultats.



FAIRE TABLE RASE DU PASSE

Le tri, c'est la vie.

En premier lieu, j'ai fait un très gros tri dans mes armoires. Mon nouveau mode de vie m'a fait perdre 4 tailles. Mon dressing débordait de fringues qui étaient devenues trop grandes où qui ne me convenaient plus. L'occasion était parfaite pour repartir sur des bases saines.

J'ai vendu, troqué ou donné tout ce dont je voulais me débarrasser.

Le tri a des vertus excellentes : il permet de prendre conscience des choses, il permet également d'offrir une seconde vie à vos vêtements soit à d'autres modeuses, soit à des gens dans le besoin. Et ainsi on participe au système vertueux et durable de la mode qui ne se jette pas.

Je vous conseille de toute façon de faire un tri régulièrement dans vos armoires pour les raisons précitées mais aussi pour éviter l'accumulation et pour avoir un turnover constant, c'est plus amusant !

Je trie souvent pour ma part et j'ai décidé de procéder comme suit : une pièce qui entre = une pièce qui sort. Je ne veux plus crouler sous les vêtements, même si c'est parfois dur pour une collectionneuse comme moi ! C'est un travail de longue haleine, mais je suis ultra motivée !



PRENDRE DES BONNES HABITUDES 

La Fast-Fashion, c'est le mal.

DICLAIMER : je ne juge pas les personnes qui achètent encore de la fast-fashion, loin de là ! Ce serait bien mal-venu de ma part, moi qui la sur-consommait il n'y a encore pas si longtemps. Encore une fois je vous fais part de mon expérience et de ma réflexion.

J'ai pris LA décision. Moi, qui étais accro à la Fast-Fashion pendant toute ma vie, qui remplissait des paniers gargantuesques deux fois par semaines sur le site d'ASOS et qui passait ma vie chez H&M, j'ai décidé d'arrêter la Fast-Fashion ! Cela n'a pas été simple, comme vous pouvez vous en douter. Mais mortifiée par la prise de conscience que j'ai pu avoir, j'ai décidé de tout stopper de façon nette et radicale. Certaines préféreront freiner leurs achats et les rendant plus occasionnels jusqu’à les arrêter complètement. Moi de mon côté, j'y suis allée franco. Cela fait 7 mois maintenant que j'ai arrêté officiellement la Fast-Fashion, je ne regrette rien et je m'en porte à merveille ! Je me sens tellement en phase avec cette décision, je me sens légère, soulagée et droite dans mes baskets car je ne ressens plus ce sentiment de honte.

Evidemment, j'ai encore de la Fast-Fashion dans mon dressing car même suite à mon tri de folie j'ai gardé quelques anciennes pièces que j'aime beaucoup et qui me vont encore. Les jeter serait un gâchis sans nom et ce serait contraire à mes valeurs. J'ai pour objectif d'user ses pièces jusqu'à la corde et de les faire durer le plus longtemps possible.

La seconde-main, ma nouvelle philosophie.

En parallèle de l'arrêt de la Fast-Fashion et logiquement j'ai décidé de stopper mes achats neufs. Je privilégie le seconde-main pour quasiment TOUT en fait. 

Cela passe par la mode évidemment. Dorénavant je fais mon shopping en magasins solidaires type Emmaüs, recycleries, ressourceries, en friperie ou chez les Ateliers de la Bergerette pour les Beauvaisiennes 😀. Les brocantes sont devenues une vraie passion pour moi. Tous les dimanches, j'écume avec mon amoureux les vide-greniers du coin et je me rends également dans des vide-dressings locaux. En complément, les sites de re-vente comme Le Bon Coin, Vinted, etc. sont devenues mes applications favorites ! 

La seconde-main s'est étendue à tous mes achats en général au fur et à mesure : déco, électroménager, hi-fi, etc; c'est complètement devenu une philosophie de vie à laquelle je suis vite devenue addict. Au début, j'étais un peu frileuse sur le sujet. J'avais du mal à me dire que j'allais porter des vêtements ou utiliser des objets qui avaient déjà servis. Je trouvais ça sale ... ce qui est ridicule ! On se défait vite de cette idée reçue surtout quand on voit tous les avantages de la seconde-main. Et puis, un vêtement ça se nettoie, ça se lave, etc... donc tout va bien ! 😂

Je vante les avantages de la seconde-main à tout le monde ! Cela permet d'adopter un comportement éco-responsable : on répare, on réutilise, on reporte, on offre une nouvelle vie aux objets et aux vêtements à l'infini, c'est durable, cyclique. Et puis, point non négligeable ... je fais des économies de folie ! Moi qui ai toujours eu une âme de meuf à bons plans, là je suis servie ! Dénicher une veste Givenchy pour 10€, qui n'en rêve pas ?

Si toutefois, je suis "obligée" d'acheter du neuf (acheter mes culottes en seconde-main ne me tente pas du tout par exemple 😳), je privilégie les marques éthiques, les achats locaux, le Made in France. Ou sinon, je m'accorde une petite marche de manœuvre avec du Made in Italie, Angleterre ou Portugal, pas trop loin donc.

Je précise qu'évidemment je ne suis pas parfaite, que je ne suis pas à l'abri d'un énorme coup de cœur et qu'il m'arrive encore de craquer (rarement, mais ça arrive) sur des modèles Made in China, ou une pièce Fast-Fashion que j'aurais adorée. Dans ce cas là, je ne me la refuse pas catégoriquement. Je prends évidemment le temps de réfléchir et si jamais je vois que je n'arrive pas à passer à autre chose et que la pièce me reste en tête, alors je l'achète ... mais en seconde-main ! Un exemple expliqué ici sur instagram, avec une pièce MONKI, une marque que j'adore. Pour certaines, c'est ridicule d'acheter de la Fast-Fashion d'occasion, ce que je peux tout à fait comprendre. Mais chacune va à son rythme et honnêtement mon raisonnement est le suivant : quitte à craquer occasionnellement sur de la Fast-Fashion autant le faire de seconde-main, c'est mieux. Le but n'est pas de culpabiliser, où être frustrées mais d'aller là où vous voulez aller, petit à petit.


Le vintage, mon amour.

J'ai toujours été une fan de mode vintage et depuis que je me suis mise à la seconde-main je peux totalement assouvir ce côté de ma personnalité et y aller franco. Maintenant, je ne porte quasiment que des vieilleries dénichées de ci, de là, en vide-greniers, en friperies. Je porte des vêtements qui ont une histoire, marqués par une époque et des souvenirs. Je les adapte à mon style et mon âge en leur donnant un second souffle, je trouve ça significatif, beau. J'ai un style unique, je ne ressemble à personne (alors qu'avant je croisais souvent une fille avec la même robe H&M que moi ... #genance) et ça me rend heureuse. Mon style a évolué, il est devenu rétro et j'adore ça. Je ne me suis jamais aussi sentie moi-même qu'aujourd’hui.

La couture & l'upcycling, nouveau hobbies.

J'ai également décidé de me mettre à la couture en prenant des cours. J'y reviendrais plus en détail dans un article, mais cela me permettra, entre autres, de raccommoder à l'infini, de créer et de donner une nouvelle vie aux vêtements et aux objets en les upcyclant. Tout cela toujours dans l'optique de réduire mes déchets.

La réflexion lors de mes achats, nouvelle ligne de conduite.

Lorsque je fais mon shopping, même de seconde main, j'essaie de bien réfléchir à mon achat en me posant les bonnes questions afin d'éviter les achats compulsifs. Car oui, même si on achète éthique, éco-responsable, vintage et de seconde-main, on peut surconsommer ! Pour être honnête, c'est le point que je travaille encore beaucoup à ce jour. Comme vous le savez, je suis une passionnée de mode et un peu collectionneuse sur les bords. Tout me paraît être un indispensable et parfois je me fais violence pour ne pas retomber dans mes vieux travers. C'est dur mais je reviens de loin, j'ai fait du chemin et j'en suis fière.

Lors de mes navigations sur Vinted ou lorsque je suis dans un magasin solidaire et que je craque sur une pièce, j'essaye :

- De la visualiser portée avec au moins 3 autres fringues existantes déjà dans mon dressing.

- De me poser les questions suivantes : "vais-je porter cette pièce souvent ?", "est-ce que j'en ai vraiment besoin ?", "n'ai-je pas déjà une pièce ressemblante dans mon dressing?", "n'est-ce pas juste une lubie?", etc.

- De prendre le temps de réfléchir avant d'acheter tout simplement. Et surtout j'essaye de ne pas me laisser avoir par le fait que ce c'est de la seconde-main, que c'est une affaire car le prix est dérisoire et que du coup ça va partir vite. Je garde l'idée dans un coin de ma tête (merci la liste des favoris VINTED !), je vois si après quelques semaines je l'ai oublié et donc j'aurais éviter un achat inutile. Ou au contraire si j'ai toujours la pièce en tête, voir si j'en suis obsédée & alors là seulement je saute le pas. Si la pièce entre-temps est partie au profit de quelqu'un d'autre ... tant pis, c'est qu'elle ne m'était pas destinée ! Rien que de raisonner comme ça aujourd'hui, c'est déjà une victoire pour moi car j'ai trop donné à ce système de pression d'achat de la Fast-Fashion. Combien de fois j'ai été victimisée par les marques de Fast-Fashion et leur système de collections régulières, éphémères et leurs arrivages constants. Vite se dépêcher d'acheter une fringue sur un coup de cœur parce que dans 6 jours une nouvelle collection débarquera en magasin au risque de ne plus la revoir ... vous avez déjà connu, je suppose ? C'est là tout ce qu'ils cherchent et on fonce dedans tête baissée ! Pour moi c'est fini.

UNE EVOLUTION CONSTANTE

En bref, voici les petites manies que j'ai pu adoptées depuis quelques mois. Je dois dire que je m'en sors pas trop mal ! Evidemment, je suis en constante évolution et c'est ça qui est génial. Pour finir, je ne saurais que vous conseiller d'y aller à votre rythme si vous êtes aux prémices de cette démarche. Gardez à l'esprit que personne n'est parfait et heureusement ! Ne vous mettez pas trop de pression, ne vous frustrez pas et ne culpabilisez pas s'il vous arrive de craquer parfois, vous vous améliorerez avec le temps. 

Ne vous laissez pas influencer pas les autres, soyez droites dans vos shoes et assumez vos choix ! Tout comme ne vous laissez pas abattre par les réflexions des gens autour de vous qui critiquent tout et qui trouvent que ce n'est pas assez ou que vous êtes en contradiction avec vos valeurs s'il vous arrive d'être plus faible à certains moments. Dites-vous que ce n'est jamais assez pour eux et que, quoi qu'il arrive, ils critiqueront. Ils n'ont rien d'autre d’intéressant à faire visiblement ! 😛

Chaque personne suit son propre chemin, ne vous comparez pas aux autres en disant que vous faites moins bien ou plus, c'est votre cheminement personnel, un point c'est tout. L'essentiel est d'être en phase avec vous-même, de vous sentir bien, d'être heureuse. Pensez aussi à vous féliciter du chemin parcouru, c'est important et ça encourage ! Il n'y a pas de petites victoires, si chacun fait sa part, ce sera déjà un énorme pas ! Et SURTOUT .... éclatez-vous, osez !



TOTAL LOOK VINTAGE (chiné en brocante cet été)
BASKETS ÉTHIQUES VEJA (achetées en seconde main sur Vinted)


15 commentaires:

  1. Je me suis créer un compte Vinted grâce à toi, j'ai commencé à acheter de seconde main pour ma fille car comme tu as dit sur instagram c'est encore plus justifié pour les enfants ils grandissent si vite et comme tu l'as dit l'offre en magasins solidaires et brocantes pour les jeux et les vêtements est folle on aurait tord de se priver, on fait du bien à la planète en faisant des économies alors tant mieux !

    Pour moi je commence tout juste à faire des sélections sur vinted, comme tu me l'avais conseillé je fais des listes de favoris !

    Merci encore pour tes conseils toujours avisés !
    A bientot !

    Claire ou Clairette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah génial trop contente de lire ça ;)

      oui pour les enfants il y a de quoi faire en revente entre particuliers ;) Tu as l'embarras du choix :)

      Supprimer
  2. J'avais plein d'apprioris sur la seconde main et en te suivant sur tes réseaux sociaux tu m'as fait clairement changé d'avis avec toutes tes trouvailles !
    Je me suis rendue compte que j'étais bête et tu m'as convertie et je te remercie !

    J'adore te suivre <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie d'avoir contribué à ce nouveau mode de conso ça me fait chaud au cœur :)

      Moi aussi j'avais des idées reçues comme tu as pu le lire, c'est drôle on change vite d'avis n'est ce pas ? ;)

      Supprimer
  3. Vas tu faire un article sur les marques de ligerie éthiques que tu achètes ? Ca m'interesse car moi aussi je suis adepte de la seconde main mais je n'arrives pas à passer le cap des culottes d'occasion haha !

    Au passage look ultre cool !

    Bises à bientot sur insta
    Héléne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui avec plaisir, je teste et je reviens avec un article sur mes marques chouchoux ;)

      Merci beaucoup <3

      Supprimer
  4. Coucou :)

    Tu peux être fière du parcours que tu as fait. Surtout que nous fait des look de malades, qui font en rien mamie ^^

    J'avoue que les sous-vêtements d'occas ça me tente moyen, surtout que pour acheter je préfère essayer :/ même si j'ai des soutiens-gorges trop grand presque pas portés à vendre.

    J'ai des fringues de fast fashion que j'ai depuis bientôt 5-6 ans. Bon je les porte pas tous les jours, comme ma jupe patineuse, ou mes robes new look. Mais j'avoue que quand j'aime une fringue j'essaie de l'user jusqu'au bout ^^

    Encore un article génial et j'adore les photos, tu es solaire :D

    Bisous!

    Alexz xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle Alex,

      toujours un plaisir de te lire ici ou sur Instagram ;)

      Merci d'avoir pris le temps de me laisser un petit mot <3

      J'avoue que les sous-vêtements restent un point un peu épineux pour moi aussi. Je vais m'intéresser à ça de plus près et je vous raconterais mes aventures ! :)

      Merci pour ta gentillesse bisous bisous à toi !

      Supprimer
  5. Coucou je te suis depuis le début de l'été et j'adore et adhère :)
    Je suis une grande passionné de vintage (fringues, déco, vaisselles,...) et je me retrouves dans ton discourt.
    Courage pour ta démarche éco-responsable un plaisir de te suivre ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Merci d'avoir laissé une petite trace ici et surtout bienvenue à toi !
      Merci de ton soutien et à très vite j'espère bisous

      Supprimer
  6. Hello, je te suivais de loin en loin car tu es de l'Oise comme moi et grande comme moi alors j'aimais bien voir tes looks mais ça c'était avant ! Avec ta nouvelle ligne éditoriale et de façon plus générale, ton nouveau mode de vie, tu fais écho à plein de sujets qui me passionnent. En plus tu restes marrante et légère (on connaît tous des intégristes de la décroissance chiants et donneurs de leçons ). Ton parcours est vraiment inspirant. Et j'aime toujours autant tes looks !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lilie,

      Mille mercis pour ton petit mot qui me fait chaud au coeur, ravie que ma nouvelle ligne édito te plaise et ravie de partager les mêmes passions !
      Oh oui on en connait tous et c'est bien relou !
      Merci beaucoup et à très vite !

      Supprimer
  7. Bonjour Anaïs ! On s est un peu parlé il y a quelque temps, je ne sais plus pourquoi d ailleurs, ma mémoire est toujours aussi excellente ... Je voulais te dire que j étais tombée sur ton insta un peu par hasard et on peut dire qu'il était bien tombé car il a illuminé une partie de mon cerveau qui voulait faire quelque chose au quotidien pour la planète mais sans savoir quoi... Et là, le zéro déchet m a fait tilt en te voyant ... Donc c est pas non plus le changement radical mais c est des petites choses ... Les secrets d orane avec ses cottons, faire sa lessive et son liquide vaisselle, faire son jus de fruits pour éviter d acheter encore et encore du plastique, acheter des fringues canons sur vinted à prix très raisonnable dont chez ton amie severine, les bocaux, les ventes à la ferme (sud oblige) ... Ah oui et si vous voyez quelqu'un errer comme une âme en peine dans les magasins bio,.. C est moi !!! J observe, je découvre, je me renseigne ... Bon bref, et blabla et blabla... Merci Anaïs pour tes ces supers conseils dont je prend bien note pour d autres choses à mettre en place !! A bientôt sur insta ou sur ton blog 😊😊😄😄

    RépondreSupprimer
  8. Un très bon article et je suis entièrelent d'accord avec ta démarche . Arrêtez la fast fashion est une étape un peu difficile mais c'est tellement plus valorisant de trouver de belles pièces de seconde main ! En tout cas merci pour tes articles et aussi pour ton insta très vivant et inspirant ����
    Charline

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Anais,
    Cela fait du bien de lire une histoire dans laquelle je me retrouve complètement. Je te remercie pour les bonnes adresses sur beauvais, je ne suis pas loin, je vais pouvoir me faire plaisir en toute conscience.
    Au plaisir de te lire de nouveau.
    Florie

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! Il faut parfois un petit temps avant que je les valide et que je réponde.