31 mars 2020

#ZERODECHET : ma recette de déodorant solide pour peaux sensibles sans bicarbonate


Salut la compagnie, une fois n'est pas coutume je reviens avec une recette naturelle, faite-maison et zéro-déchet en mode slow-cosmétique. Mais attention, pas n'importe laquelle ! Il s'agit là de ma recette cosmétique homemade favorite, celle dont je ne peux plus me passer et qui a clairement changé et facilité ma vie ! J'ai nommé le dédorant solide pour peaux sensibles.

Avant de vous donner la recette, voici une petite rétrospective :

Pendant la majeure partie de ma vie, j'ai eu recours à des déodorants industriels achetés en supermarché, sans connaître les conséquences sur ma santé et sur l'environnement. Je n'avais connu que ces derniers depuis toujours, il s'agissait de ma gestuelle routinière, je ne me posais aucune question. De plus, je n'avais jamais eu de problèmes de peau particuliers aux aisselles, ces déodorants faisaient parti de mon quotidien et ça roulait ainsi.

Mais voilà, après une grosse prise de conscience écologique et sanitaire (mon cheminement ici) il y a plus de deux ans maintenant et à force de documentation sur divers sujets écologiques, j'ai décidé de changer TOUTES mes habitudes pour tendre vers un mode de vie plus naturel, plus proche de la nature et donc éco-responsable et zéro-déchet.

LE DEODORANT INDUSTRIEL, COMPOSITION D'UNE BOMBE A RETARDEMENT

Ce n'est un secret pour personne, les déodorants industriels sont non seulement polluants, souvent sur-emballés de plastique et surtout dangereux pour la santé.

Leur composition faite de pertubateurs endocriniens comme les sels d'aluminium (jouant le rôle d'anti-transpirant), sont soupçonnés d'être à l'origine de la division accélérée et anormale des cellules pouvant provoquer le cancer du sein. 

S'ajoutent à cela les parabens et les triclosan qui sont également soupçonnés d'être à l'origine de l'augmentation de ce type de cancer chez les femmes. Les réjouissances ne s'arrêtent pas là, les déodorants industriels, comme beaucoup de produits issus de la pétrochimie, sont composés de facteurs allergisants, irritants, d'arômes artificiels, de polyéthylenglycols (PEG), etc. dangereux pour la santé et très polluants pour l'environnement.

Évidemment, plusieurs avis contradictoires fleurissent un peu partout sur ces ingrédients dits "controversés" et malheureusement rien ne prouve officiellement et avec certitude le lien de cause à effet entre ces ingrédients et la maladie. L'aisselle est une zone extrêmement sensible de notre corps. Dans cette zone sont repartis des ganglions ou autrement appelés nœuds lymphatiques. Ces organes sont essentiels au bon fonctionnement du système immunitaire. Ces ganglions servent à filtrer la lymphe, ce liquide clair qui circule entre les tissus et les cellules. La lymphe draine les nutriments, les lipides et toutes sortes de déchets issus des cellules. Comment ces nœuds lymphatiques peuvent faire leur job s'ils doivent se battre quotidiennement contre les toxines des produits cosmétiques industriels?

Partant de ce constat, je suis partisane de trouver une alternative safe & naturelle à ces bombes à retardement, pour éviter tout risque.


LE DÉODORANT NATUREL, UNE SOLUTION A PRESQUE TOUTES LES PROBLÉMATIQUES

Bien évidemment il existe des alternatives plus naturelles. Au début de ma démarche zéro-déchet, je me suis intéressée aux déodorants solides proposés à la vente chez des marques bio. Ils constituaient selon moi la solution idéale à toutes mes problématiques : un produit naturel et bio à la composition sûre, une fabrication peu ou pas polluante et pas d'emballage.

J'en ai testé un certain nombre, de marques différentes. Les tests ont parfois été foireux !

J'ai décidé de ne pas tester la Pierre d'Alun dont tout le monde vante les mérites car elle contient naturellement de l'aluminium. Même s'il est d'origine naturel dans ce cas présent, il était hors de question que je doive faire face de nouveau à un problème que j'avais fui avec les options industrielles.
J'ai testé des déodorants qui ne tenaient pas leur promesse d'anti-transpirant et je me retrouvée avec des auréoles mouillées en matinée, d'autres me faisaient sentir la transpiration au bout de quelques heures et pire la plupart de ces déodorants m'ont irrité la peau comme jamais ! 

Au bout de plusieurs semaines, mes aisselles me faisaient tant souffrir que je ne supportais même pas les vêtements que je portais, parfois même à en pleurer. J'ai eu les aisselles rouge sang avec des irruptions de boutons et des démangeaisons. Une peau irritée à un endroit stratégique il n'y a rien de pire, croyez-moi. C'est hyper pénalisant, chaque mouvement devient alors un supplice. Pour vous la faire courte, la journée au bureau je souriais à l'extérieur et à l'intérieur je hurlais au secours ! 

J'ai donc dû arrêter de mettre du déodorant pendant quelques semaines afin de réparer la peau de mes aisselles très fragilisée. J'ai nourri ma peau à l'huile d'amande douce qui a été mon meilleur allié pendant ces longues semaines de cicatrisation. Le problème c'est que pendant cette période j'ai senti la transpiration comme jamais auparavant comme si ma peau répondait férocement aux attaques subies. C'était une horreur à vivre, vous vous en doutez.
En m’intéressant de plus près à la composition des déodorants solides des marques bio et naturelles que j'avais testées récemment, j'ai découvert un point commun : le bicarbonate de soude

On le retrouve partout dans TOUS les déodorants naturels, il est le roi de ses compostions avec ses vertus désinfectantes et absorbantes. Alors je ne lui jette pas la pierre, il s'avère très efficace dans bien des recettes cosmétique et d'hygiène. Je l'utilise beaucoup moi-même à la maison, c'est un produit de base lorsque tu es dans une démarche éco-responsable. Mais voilà, certains types de peaux ne le supportent pas car il est très abrasif et une utilisation répétée du bicarbonate peut provoquer démangeaisons et irritations.

LE DEODORANT MAISON SANS BICARBONATE, LA SOLUTION MIRACLE

Étant donné que le bicarbonate de soude est l'ingrédient principal de tous les déodorants naturels et solides proposés à la vente, j'ai décidé de créer mon propre déodorant solide en lui trouvant une alternative.

J'ai fait différents tests sur plusieurs semaines, avec des ingrédients différents et j'ai finalement trouvé LA recette qui me convient parfaitement ! Une recette saine & naturelle, zéro-déchet, qui tient sa promesse d'anti-transpirant et d'anti-odeurs, qui nourrit mes aisselles et qui ne tâche pas mes vêtements (coucou l'huile de coco & la fécule d'arrow-root qui ont flingué une jolie chemise vintage).

Voici la composition de mon déodorant solide pour peaux sensibles :

LE BEURRE DE KARITE - 30g
Il est riche en Vitamine A et E très appréciées par la peau. Il nourrit la peau en pénétrant rapidement. Information non négligeable : j'ai lu sur le site d'AROMAZONE, qu'il est non-comédogène et donc il n’obstrue pas les pores et la laisse respirer.

L'HUILE D'AMANDE DOUCE - 30g
Clairement un indispensable, elle assouplit, adoucit et hydrate la peau. 

L'ARGILE BLANCHE - 1cuillère à café rase
Cette poudre minérale joue son rôle d'agent absorbant à merveille. Elle est riche en magnésium, qui aide à réparer la peau en la protégeant des agressions et des irritations.

L'OXYDE DE ZINC - 2cuillères à café rases
Cet ingrédient est l'alternative idéale au bicarbonate du soude ! L’oxyde de zinc est particulièrement efficace contre les bactéries qui sont la véritable raison des mauvaises odeurs sous les aisselles en préservant le PH naturel de la peau. Si vous avez tendance à sentir la transpiration assez facilement, il répondra à cette problématique ! C'est un agent doux qui apaise les peaux sensibles, il est même souvent utilisé pour les crèmes de change des nourrissons.

LA CIRE D'ABEILLE - 15g
Choisissez-là de préférence bio évidemment. Elle aide à solidifier la préparation et à garder votre déodorant dans le temps.

LA VITAMINE E - 12gouttes
C'est un conservateur naturel, elle empêchera aux huiles et au beurre de karité de tourner et de moisir. Elle a des vertus hydratante également.

L'HUILE ESSENTIELLE DE PALMAROSA - 20gouttes
L'huile essentielle anti-odeur de référence ! Elle est purifiante et est réputée pour assainir la peau, son odeur fraîche et fleurie est agréable.

La marche à suivre :

- Stérilisez tout votre matériel au préalable (faites bouillir tous les contenants et moules).

- Faites fondre les billes d'argile au bain-marie à feux doux sans faire bouillir l'eau.

- Ajoutez ensuite le beurre de karité, mélangez jusqu'à ce que le beurre soit totalement fondu. Puis ajoutez l'huile d'amande douce. Continuez de mélanger.

- Cessez le feu et maintenez votre contenant dans l'eau du bain-marie, tout en mélangeant toujours. Ajoutez ensuite l'argile, l'oxyde zinc, la vitamine E et l'HE de Palamrosa.

- Mélangez jusqu'à obtenir un pâte blanche et épaisse. Versez finalement dans votre moule et laissez durcir pendant quelques heures.

Personnellement, je me fais plusieurs déodorants dans une tournée. Un que je garde à la maison, un que je mets dans mon sac de sport pour après la douche à la salle et un que je garde au bureau dans un tiroir en cas de besoin ! J'ai terminé mon premier petits déodorants en presque 3 mois, ce qui est relativement long 😀


NB: pour utiliser votre déodorant, passez le légèrement à l'eau chaude et passez-le sous votre aisselle pour y déposer du produit. Il se garde plusieurs mois et convient à toute la famille ! Attention, les Huiles Essentielles sont à bannir si vous êtes enceinte.


Si vous testez ma recette, n'hésitez pas à me le dire et à m'envoyer des photos sur instagram @anaispenelope ou en utilisant mon #ZDDEBUTANTS🌱



8 commentaires:

  1. Super la recette ! Merci je ne l'avais jamais vu celle-ci !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, eh bien en voilà un article archi complet!
    Je dois dire qu’il tombe à pic pour moi car après avoir testé une dizaine de recettes (maison ou acheté) j’avais fini par revenir aux déos en bombe �� malheureusement en transpirant bcp je n’ai pas encore trouvé d'alternative fiable. Je vais tester ta recette puis je te referai un retour ��
    Bisous et merci pour les astuces!
    Stephanie

    RépondreSupprimer
  3. Ou la belle vie ( Sur insta)31 mars 2020 à 14:43

    Hello Anaïs,

    Merci pour cette recette ! Je vais commander tout ce qu'il faut et je te ferai un retour très vite. Ton article est très bien écrit. Belle après-midi ��

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup pour cet article ! J'espère que d'autres dans le même style viendront dans le futur <3
    J'essayerais dès que possible cette recette et t'en ferait un retour sur Insta ! Bises à toi, Elodie ;)

    RépondreSupprimer
  5. Bonne idée que cette recette sans huile de coco (moi aussi j'ai flingué quelques t-shirts avec les taches de gras...). J'essaierai très certainement !

    RépondreSupprimer
  6. Article documenté et interressant au point de vue de la santé ... Je compte essayer ... Peut on le parfumer à la rose ... Et comment ? L'huile essentielle de rose est peut être irrittante, non ? Comme tu le sais, je suis débutante et ne connais que la pierre d'alun ... Ce ne sera pas tout de suite mais je prendrai des moules en forme de rose ... Merci pour tes idées ... Tu vois, je m'intéresse à ce que tu fais !!!

    RépondreSupprimer
  7. Coucou, merci de votre article, cette recette est très utile pour moi !

    Bises

    Linda
    https://www.pinterest.fr/persunfr/

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! Il faut parfois un petit temps avant que je les valide et que je réponde.