25 août 2020

TINY BY BRAY : VIVRE EN TINY HOUSE AU CŒUR DE LA PICARDIE !


Si vous me suivez sur Instagram, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a quelques jours je réservais une surprise à mon petit mari pour ses 33 ans. Dans mes stories de ce jour-là, je vous confiais l’attirance de Jessi pour un mode de vie en particulier, depuis que nous avons entamé notre transition écologique il y a presque 3 ans : le minimalisme, l’autonomie et la faible consommation en Tiny House.


Depuis que nous avons décidé de tendre vers un mode de vie éco-responsable, nous avons pour projet de changer de vie radicalement sur le long terme. En effet, nous sommes actuellement à la recherche d’un grand terrain pour évoluer au quotidien au milieu de la nature, avec des animaux, pour faire un verger ainsi qu’un potager en permaculture de plus grande envergure et afin de tendre vers l’autonomie alimentaire. Sur ce projet, nous sommes à 1000% sur la même longueur d’onde. Cependant, il y a quelques détails qui divergent entre nous, concernant le type d’habitation, notamment !



Quand moi je nous vois vivre dans une vieille et grande ferme en brique à la Picarde, lui nous voit vivre de façon très minimaliste en Tiny House ! Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le principe de la Tiny House, il s’agit tout simplement d’une mini-maison autonome, éco-conçue, mobile, avec un confort de vie très simple.


Je suis écolo et fermement convaincue par notre mode de vie. Cependant, je ne suis pas minimaliste pour autant ! Ce type d’habitation où l’espace est plus que réduit m’effraie lorsque nous évoquons ce possible projet avec Jessi (à peu près une fois par jour depuis 3 ans, il me travaille au corps à coup de vidéos Youtube et ouvrages dans la bibliothèque 😉).



Même si je travaille dur depuis quelques années maintenant à réduire ma consommation afin qu’elle soit raisonnée, je reste une chineuse dans l’âme et l’idée de me séparer de mes vieilleries (fringues et meubles) m’attriste ! En bref, je ne suis pas encore prête à sauter le pas, même si je ne suis pas fermée à l’idée.


Pour son anniversaire, j’avais envie de privilégier un moment à deux plutôt qu’un cadeau matériel et quand j’ai découvert qu’il était possible de passer quelques nuits en Tiny à seulement quelques kilomètres de chez nous, j’ai sauté sur l’occasion !


Nous habitons le Plateau Picard mais je suis originaire du Pays de Bray, un coin de la Picardie que j’affectionne particulièrement pour ces grandes étendues verdoyantes vallonnées. J’ai récemment découvert le concept Tiny By Bray. Une mini-maison autonome, éco-conçue et désignée par les éco-constructeurs Les Sens du Bray & l’association La Maison d’Economie Solidaire de LaChapelle Aux Pots, afin de développer le tourisme vert dans la région. Ils sont à la recherche de propriétaires acceptant de mettre à disposition un bout de terrain pour que la Tiny y soit placée durant quelques semaines, pour l’accueil de visiteurs.


Pour le moment, deux propriétaires ont accepté. Tout l’été, la petite maison a pris place dans une ferme-fromagerie familiale située à Villers Sur Auchy, sur les hauteurs d’un verger, où nous avons eu la chance de séjourner. Depuis le 24 août et jusqu’au 2 novembre prochain, la Tiny sera localisée sur le site naturel des étangs de pêche de Bailleul sur Thérain.



La Tiny de 24m2 pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes, est un prototype et il s’agit d’une toute première conception. Par conséquent, elle a quelques « défauts » qui seront revus évidemment lors de la conception prochaine d’une 2e Tiny. Mais c’est idéal si comme nous vous voulez tenter l’expérience de la mini-maison et son mode de vie ecolo et minimaliste ; ou encore si vous aimez tout simplement les hébergements insolites le temps d’un week-end.


La Tiny de Tiny By Bray est complètement autonome en électricité grâce aux panneaux solaires. Elle est équipée d’une petite pièce d’eau avec une douche, un lavabo et des toilettes sèches ; d’une kitchenette avec frigo et plaques de cuisson à gaz ainsi que d’un évier. Elle bénéficie d’un petit espace de vie salon avec une table pliante, des banquettes et deux mezzanines à l’étage, le tout avec vue imprenable sur l’extérieur car largement vitrée.


CE QUE NOUS AVONS PARTICULIÈREMENT AIME


Un dépaysement, à quelques kilomètres de chez nous !


Clairement, on a passé un week-end extrêmement dépaysant alors que nous n’étions pas loin de notre maison. Pourtant habitués à la nature, les contrées de la ferme à perte de vue (55 hectares), le calme à toute épreuve, les animaux tout autour, l’isolement en pleine nature et surtout le mode de vie en espace réduit, nous ont clairement transportés !


Nous avons adoré le changement radical d’habitudes ! Le première expérience toilettes sèches nous a autant plu, que surpris … On a beaucoup ri ! Nous qui souhaitons dans un avenir prochain opter pour des toilettes sèches, nous avons pu nous faire une idée, c’est franchement super.


Nous avons aimé le mode de vie miniature avec le strict nécessaire, un retour aux sources pour se rendre compte de ce qui est essentiel. Jessi lui est convaincu comme je vous le disais plus haut. J’avoue avoir adoré ce week-end en Tiny, mais suis-je prête à vivre dans un si petit espace au quotidien ? Je me pose encore la question, c’est en réflexion. 



Un nature à portée de main


Je crois que c’est ce qui m’a séduite et Jessi aussi évidemment. Lorsque nous étions dans la Tiny, les larges baies vitrées nous donnaient l’impression d’être à l’extérieur. Une simple baie vitrée à faire glisser et hop nous profitions de la nature directement au pied du perron de la mini-maison, avec des chevaux à caresser et des vaches à admirer à seulement quelques mètres : un pur kiffe pour les amoureux de la nature que nous sommes !



Un isolement, pour vivre en harmonie avec la nature


Nous cherchons à long terme à nous isoler au milieu de nulle part en achetant un grand terrain afin de fuir les bruits, les voitures, la pollution, etc. La, dans la Tiny nous étions servis. Tous les deux, rien que nous et des champs à perte de vue, c’était magnifique. Nous avons pu admirer le ciel durant la nuit, c'était vraiment reposant. Sachez que vous pouvez aisément vivre nu.es comme bon vous semble en Tiny, personne pour vous épier ah ah ah ! Même en prenant notre douche, nous pouvions admirer la nature par la fenêtre, c'était tellement agréable …



Une autonomie, pour vivre sereinement et lentement


Nous avons pu vivre à notre rythme durant le week-end, nous qui sommes adeptes de la slowlife, c’était parfait. Se réveiller avec le levé du jour, se coucher quand le soleil baisse, le tout sans interférences extérieures comme le PC ou la TV.


Nous avons pu cuisiner maison tranquillement, en mangeant dehors, en interrompant le repas pour aller caresser et nourrir les chevaux situés à 20m avec les pommes du verger, tombées à terre. Bref, le kiffe total.


CE QUE NOUS AVONS MOINS AIME


Un design Tiny By Bray, à revoir


Nous regardons pas mal de vidéos relatives aux aventures de propriétaires de Tiny sur YouTube. Certaines conceptions sont à tomber tant au niveau esthétique qu’au niveau pratique. Certains modèles sont conçus pour y vivre aisément au quotidien.


Celle de Tiny By Bray n’est, selon nous, pas vraiment un modèle facile à vivre pour la vie de tous les jours. Elle est vraiment conçue pour des séjours ponctuels de tourisme. Si vous testez ce concept en particulier dans l’optique d’une future vie en Tiny, ne vous fiez donc pas à 100% sur cette conception, qui n’est pas là plus pratique à notre sens.


Ce qui nous a un peu gêné, c’est la taille du coin nuit. Nous sommes très grands et pour monter les escaliers c’était un peu l’escalade. De plus durant la nuit, on s’est pas mal cognés au plafond qui était très proche de nous en terme de hauteur, avec une impression d’être enfermé.es dans une boîte.


Nous avons trouvé que la mini-maison Tiny By Bray manquait un peu de rangements. C’est largement faisable pour un court séjour mais pas pour y vivre.


De plus l’eau de la Tiny By Bray n’était pas potable (eau de pluie en récupération). Un point un peu compliqué à gérer lors du séjour surtout si, comme nous, vous ne consommez pas d’eau en bouteilles en plastique. Deux gourdes pour un week-end au milieu de nulle part, ce n’était pas des plus simple, je dois bien l'avouer …


Cependant, les points précités sont vraiment propres à la Tiny By Bray, car nous savons que d’autres Tiny sont plus « spacieuses », réellement équipées pour un confort de vie et plus pratiques, grâce à des astuces de conception poussées et optimisées. Comme dit plus haut, il s’agit d’un prototype qui sera amené à évoluer prochainement.


Autre point, qui n'est finalement pas un point négatif : le bruit de la pompe du récupérateur d'eau de pluie lorsque nous tirions de l'eau lors de la vaisselle et la douche. Il était assez conséquent, mais en soi cela ne nous a pas gêné, on s'est même dit que ce bruit était finalement un "mal pour un bien" car il permet de faire encore plus attention à sa consommation : moins nous tirions d'eau, moins nous subissions le bruit ! 😏



Une régulation de la température difficile


Nous avions pu voir sur Youtube, via des témoignages, que la régulation de la température peut s’avérer difficile en Tiny.


Dans la Tiny By Bray, la nuit il faisait très chaud en haut dans les mezzanines pour une température plutôt agréable en bas. Les propriétaires de la ferme ou elle était entreposée cet été, nous ont confié que pendant la canicule, l’atmosphère était très chaude à l’intérieur …


Selon les témoignages de propriétaires de Tiny, l’hiver avec le chauffage, la cuisine, etc. quelques problèmes de condensation peuvent apparaître également. Tous ces problèmes peuvent réglés et/ou minimisés avec des extracteurs d’air, etc. mais c’est à prendre en compte dans un projet de vie en Tiny, pour éviter les petits tracas de ce genre.



Une intimité mise à rude épreuve


En raison de l’espace réduit, l’intimité peut être mise à rude épreuve ! Nous sommes un couple de longue date (12 ans ensemble, à ce jour !), et nous avons l’habitude d’être très proches sans gêne aucune, pour nous ce n'est pas un problème. 


Comme nous savons que ce n’est pas forcément le cas pour tous les couples, ça reste un point qui en soi n’est pas négatif pour nous mais peut l’être pour d’autres. Je pense notamment au moment d’aller aux toilettes, la pudeur avec les bruits et les odeurs dans un si petit espace ... 😉


Alors vie en Tiny ou pas vie en Tiny ? That's the question !


Pour résumé, l’expérience m’a beaucoup plu et m’amène, je dois bien l’avouer, à une réflexion. 


Je ne suis plus si fermée que ça à l’idée d’un projet Tiny House, car les avantages liés à une vie en harmonie à la nature comme nous le souhaitons pèsent lourd dans la balance ! Ces avantages peuvent-ils tout surpasser ? A voir …


Néanmoins, je me pose encore plein de questions : pourrais-je me séparer de mes biens pour vivre plus simplement avec le minimum vital ? En suis-je capable sur le long terme ? Une vie de famille dans une Tiny est-elle possible ? La saison estivale est propice à la vie en extérieur, mais en hiver vais-je être aussi enthousiaste ? Vais-je avoir la sensation de manquer de quelque chose sur le long-terme ? Vais-je me sentir à l’aise au quotidien ? Ma maison ancienne que j’aime tant ne va-t-elle pas me manquer et me faire avoir des regrets ? Suis-je simplement prête ? Suis-je finalement assez loin dans ma démarche pour envisager un tel virage ? Affaire à suivre …


---


Références notables, si vous vous intéressez aux Tiny Houses :


Le site du concepteur de Tiny House Baluchon, avec des exemples de réalisations

L’instagram et la chaîne Youtube de Célia, qui a tout quitté pour vivre en Tiny House avec son conjoint

L’instagram et la chaîne Youtube de Yunaë & Jonathan, un couple vivant en Tiny

L’ouvrage Tiny House : lenid qui voyage




6 commentaires:

  1. En chine Simone25 août 2020 à 09:25

    Ton article est une mine d'informations avec ce retour d'expérience et ton questionnement est très pertinent et légitime. Comme je l'avais évoqué en message privé, avec mon conjoint l'idée nous séduit non pas pour y vivre à l'année mais pour avoir un pied à terre dans la région de mon chéri. On se pose beaucoup la question de l'isolation en effet (coucou 40 degrés en été !) pour que l'endroit soit agréable à vivre en saison. Ces ouvertures par les baies vitrées sur l'extérieur sont un régal en tout cas ! Merci beaucoup pour ce partage très riche ! *En chine Simone*

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce super article !! Effectivement ca donne envie de tenter l'expérience !
    Pour les vacances je m'y projete très bien ⛱️��

    RépondreSupprimer
  3. Franchement les gens, vous êtes si inspirants j'adore te suivre sur Insta <3
    Ça fait plaisir de voir ton futur mari sur ton blog et sur les réseaux vu que tu nous parles de lui très souvent, ça permet de visualiser la personne, hi hi. Est ce qu'il a lui même un profil insta ou il parle de son potager en perma ? Si oui ça m'intéresse !

    Anna

    RépondreSupprimer
  4. Sérieux, vous voulez pas m'adopter ?! Tous vos projets de vie sont si cools ! Vous êtes supers tous les deux, de belles personnes !

    Héléne

    RépondreSupprimer
  5. Coucou
    Je t'avoue que lorsque j'ai pris la décision de quitter Marseille pour l'Ardèche il y a deux ans j'y ai sérieusement pensé. J'avais même repéré un modèle fantastique qui me convenait bien. Par contre, il y avait presque 3 ans d'attente pour la construction, même si on acceptait de finaliser le projet nous même. C'était beaucoup trop long pour moi, alors on a construit en dur...
    De plus, pour avoir de l'espace, il faut tout de même privilégier un modèle spacieux pour toutes les raisons que tu as invoquées. Cela induit de passer par un transporteur privé pour les déplacements car même si elles sont prévues pour rouler, selon où tu habites, les routes et installations ne sont pas compatibles. Les tarifs peuvent monter à 10000€ le déplacement et je t'avoue que ça a contribué à me refroidir. Surtout que tous les maires ne sont pas favorables à ce type d'installation longue durée.
    bises

    RépondreSupprimer
  6. Oh la la, quel super projet ! Ça donne envie de tenter l'expérience !
    Bisous

    Linda
    https://www.persun.fr/blog

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! Il faut parfois un petit temps avant que je les valide et que je réponde.