22 novembre 2020

COVID-19 : l'organisation de notre mariage reporté et en très petit comité


Je lance officiellement la série d’articles sur notre mariage qui a eu lieu le 17 Octobre dernier. Nous venons de fêter nos noces de paillettes (1 mois de mariage) au moment où je vous écris cet article.


Nous avons enfin pu nous dire oui, après des longs mois d’attente, une organisation mise à mal par le contexte sanitaire actuel et des montagnes russes émotionnelles. Organiser un mariage n’est déjà pas de tout repos. Mais organiser un mariage en 2020, en pleine pandémie du Covid-19, soyons honnête c’était cauchemardesque !



Dans ce 1er article, je vais partager avec vous l’organisation de notre mariage, comment nous l’avons imaginé afin qu’il soit à notre image, comment nous avons pensé, puis repensé notre jour J, suite aux annonces gouvernementales dans le contexte sanitaire actuel, et vous raconter le petit périple que nous avons vécu, pour enfin devenir Monsieur & Madame T. 


CHRONOLOGIE DE L’ORGANISATION DE NOTRE MARIAGE


Afin de partager avec vous notre expérience, passons, si vous le voulez bien, par une petite phase chronologique depuis la demande au jour J.


31/01/2019 : LA DEMANDE


Jessi m’a demandé en mariage le 31 Janvier 2019, à l’occasion de nos 10 ans. Mon mari n’était pas forcément « pour » le mariage à la base, trouvant qu’il ne s’agit que d’un bout de papier. De mon côté, j’ai toujours voulu me marier. A l’heure où les mariages n’ont plus la même signification profonde que dans le temps, je suis de celles qui pensent qu’il s’agit d’un acte d’amour, un engagement envers l’être aimé & le commencement d’une vie de famille, que l’on soit deux ou plus 😉. J’ai toujours rêvé d’un beau mariage et j’ai longtemps attendu que Jessi me fasse sa demande, ce qui faisait rire notre entourage. Vous imaginez bien que lorsqu’il a demandé ma main, l’émotion était au rendez-vous.


Je garde pour nous les détails relatifs à sa demande, non pas qu’elle soit secrète mais cela relève de l’intime, de mon point de vie. Mais sachez que c’était une demande parfaite à mes yeux : romantique, à notre image & avec un genou au sol, s’il vous plaît ! J’étais évidemment la plus heureuse et nos proches ont accueilli la nouvelle avec beaucoup de bonheur.




FEVRIER 2020 : CHOIX DE NOTRE DATE IDEALE


Suite à la demande, nous avons forcément parlé rapidement de la date idéale pour nous marier. Nous avons tout de suite pensé au printemps synonyme du retour des beaux jours, de la nature en renaissance et des températures clémentes. Nous nous sommes mis d’accord sur le 23 Mai 2020 !


MARS 2020 : DEBUT DES PREPARATIFS ET DEFINITION DE NOTRE MARIAGE DE REVE


Dès que la date a été arrêtée, nous avons évidemment commencé à penser à l’organisation de notre jour J et à définir les grandes lignes afin que celui-ci nous ressemble à 100%.


Nous ne sommes pas croyants, nous avons donc opté pour un mariage civil uniquement.


Nous ne souhaitions pas de thème en particulier, car nous ne voulions rien imposer à nos proches. Notre leitmotiv était « venez comme vous êtes », cela nous tenait très à cœur que chacun se sente à l’aise !


Comme vous le savez, nous avons entamé une transition écologique il y a 3 ans maintenant, il était évident que notre mariage soit le plus éco-responsable possible afin qu’il soit en adéquation avec nos valeurs.


Nous avons donc défini notre ligne de conduite :


- Nous avons souhaité éviter les achats neufs le plus possible, comme dans notre vie quotidienne. Il était inconcevable pour nous d’acheter des objets pour une seule occasion…


- Nous souhaitions une décoration ancienne, naturelle et champêtre, avec uniquement des éléments déco dont nous disposions déjà à la maison ou empruntés à nos proches ou de seconde-main, mais j’y reviendrais dans un article dédié.


- J’ai souhaité avoir une décoration florale composée de fleurs naturelles séchées. Tout d’abord parce que j’adore ça mais aussi parce que cela nous a permis d’avoir des fleurs locales cueillies dans le jardin de mon papa et de ma voisine ou ramassées au grès de nos ballades. Nous les avons fait sécher nous-même ensuite durant plus d’un an dans notre grenier.


- Nous souhaitions faire le moins de déchets possible, nous avons essayé à tous prix d’éviter le plastique et les objets à usage unique.


- Nous avons opté pour le fait maison le plus possible en favorisant la récup’ et les matériaux naturels.


- Nous avons favorisé les producteurs locaux ainsi que nos connaissances talentueuses à qui on a préféré donner notre argent.


Toutes ces décisions nous ont permis d’imaginer un mariage à notre image, de réduire son impact écologique et aussi de faire des économies soyons honnêtes.



PRINTEMPS 2019 : CHOIX DE NOS PRESTATAIRES


Un an avant la date de notre mariage nous avons choisi nos prestataires. Il était primordiale pour nous que nos prestataires comprennent notre démarche et essaient de tout mettre en œuvre pour la respecter et bien sûr il était important pour nous d’avoir un bon feeling avec eux. Nous avons opté pour peu de prestataires par rapport à d’autres mariages, car nous faisions la plupart des choses nous-mêmes.


LE LIEU : nous souhaitions un cadre champêtre, un peu perdu dans la « pampa » picarde pour les amoureux de la nature que nous sommes. Nous avons choisi une ferme superbe pour laquelle nous avons eu un réel coup de cœur. La propriétaire est une agricultrice très sympathique et disponible, elle loue pour des réceptions les bâtisses qu’elle a rénovée sur son exploitation. Honnêtement, c’était un méga bon plan tant au niveau humain que financier. Ce cadre de ferme familiale additionné au fait que l’organisation d’évènements ne soit pas son activité principale nous a convaincu. Le mariage est devenu un vrai business, une course au toujours plus grandiose et plus cher. La ferme que nous avions choisie cochait nos critères du beau, convivial, familial et pas exorbitant.


LE TRAITEUR : nous avons choisi CROQUINES RECEPTION à Amiens qui nous a été chaudement recommandé par la propriétaire de notre lieu de réception. Nous avons eu un bon feeling avec Sandrine qui s’est occupée de nous. Avec elle, on a élaboré un vin d’honneur et un repas simple mais raffiné, convivial, et « à la Picarde ».


Nous avions aussi décidé de faire travailler une collègue de Jessi qui passait son CAP pâtisserie (et qui l’a obtenu depuis !) pour nous faire quelques gourmandises durant le vin d’honneur.


LES BOISSONS : nous avons tout acheté nous-mêmes pour éviter le plastique, favoriser le local et faire découvrir des produits que nous aimions.


LE DJ : on a choisi notre DJ sur recommandations de notre traiteur après l’avoir rencontré. Il était important pour nous qu’il y ait une bonne ambiance avec des musiques pour tous les goûts.


LE PHOTOGRAPHE : nous avons choisi Gaëtan Roussy qui nous a été présenté par une amie. Nous lui avons fait confiance et nous n’avons pas regretté ! N’hésitez pas à le contacter si vous êtes de l’Oise, nous recommandons son travail, il est à l’écoute, patient et nous adorons nos photos de mariage !



PRINTEMPS & ETE 2019 : UNE ORGANISATION EN CONTINU


Nous avons passé tous nos week-ends à chiner, bricoler, chercher des inspirations, récupérer du matériel ici et là, élaborer des mood-boards et mettre ma famille à contribution pour nous venir en aide, on a adoré ça !


Nous avons trouvé nos tenues de mariage, avec le brief suivant : des tenues simples, qui ressemblent à notre style de la vie de tous les jours mais en plus élégant, dans lequel nous sommes à l’aise et SURTOUT que nous pourrons reporter très facilement quotidiennement après le mariage :


 - Pas de costume pour Monsieur qui n’en porte jamais et qui ne voulait pas se sentir « déguiser » à son mariage, tout comme pas de nœud pap’, ni cravate. Un marié à la cool, élégant en baskets blanches éthiques !


- Pour moi, une robe qui ne ressemble pas à une robe de mariée classique, à la fois simple, originale et rétro. Je ne me voyais absolument pas avec une grande robe bustier de style « meringue ». Mais j’y reviendrais en détails dans un article dédié plus tard !

 


DECEMBRE 2019 : ENVOI DE NOS FAIRE-PARTS


Dans le cadre de notre démarche zéro-déchet, nous avons opté naturellement pour des faire-part ensemencés, c’est-à-dire une impression écologique sur du papier recyclé dans lequel est contenu des petites graines à germer. Je vous en parlais ici dans un post instagram dédié. Ainsi nos invités ont reçu la notification du mariage sur un papier qu’ils pourront planter au printemps prochain et voir pousser une prairie fleurie avec des plantes mellifères (qui attirent les abeilles) favorisant la biodiversité.



1ER TRIMESTRE 2020 : DANS LES STARTING-BLOKCS


Grâce à notre organisation fluide et anticipée, nous étions presque prêts pour le 23 Mai 2020, dans les starting-blocks se disant que dans quelques semaines nous serons enfin mariés !



MARS 2020 : BONJOUR LA COVID ET LE CONFINEMENT N°1


Et là, c’est le drame. Alors que nous étions à M-2 de notre mariage, quasiment prêts pour le jour J, la COVID-19 a pointé le bout de son nez en France et le gouvernement a tranché pour un confinement total de la population et par conséquent l’arrêt des célébrations de mariages…


C’est le coup de massue. J’avoue que j’ai très mal vécu ce confinement car il a été synonyme de stress et de tristesse pour moi qui organisions notre union depuis si longtemps. Nous avons évidemment tous mal vécu ce confinement drastique nous privant de nos libertés & nous plongeant dans une ambiance morose ou règne la crainte de l’autre.


Nous voyions les jours passés enfermés à la maison avec l’impossibilité de finir nos derniers préparatifs, à se demander 30 fois par jour si nous serions autorisés à nous marier, à appeler notre mairie toutes les semaines pour avoir des informations, à culpabiliser d’être triste pour notre mariage alors que des gens meurent du Coronavirus et à se demander s’il était plus raisonnable de reporter notre mariage.



MAI 2020 : DECISION DE REPORT DE DATE


Début Mai 2020, nous avons décidé de reporter notre mariage. Il a fallu revoir toute l’organisation pour trouver une date commune sur 2020 avec nos prestataires et notre mairie, ce qui a été difficile je ne vous le cache pas avec tous les mariages reportés. Nous avons opté pour le 17 Octobre 2020.


Nous sommes passés par différentes phases émotionnelles : la déception car nous devrons attendre 6 mois de plus, la colère car nous étions si proches du but, la tristesse car il aura fallu faire une croix sur notre mariage idéal qui n’aura pas lieu au printemps mais à l’automne et qui n’aura, pas la même saveur dans ce contexte si spécial qui est venu tout gâcher ; puis le soulagement car on a finalement réussi à maintenir notre union sur 2020 et que nous aurons plus de temps pour peaufiner certaines choses que le confinement nous a empêché de réaliser …



ETE 2020 ENTRE EXCITATION ET ANGOISSE


Comme tout le monde, nous avons passé un été 2020 très étrange. Nous étions à la fois excités de savoir que d’ici trois mois nous allions enfin nous marier et voir le bout du tunnel ; et à la fois anxieux, angoissés avec l’ombre d’une 2e vague qui planait au-dessus de nos têtes. Nous étions à l’affût de chaque information concernant cette possibilité, devant chaque JT indiquant les derniers chiffres et les dernières restrictions, à se demander qu’est ce qui allait nous tomber sur la tête une deuxième fois …


FIN SEPTEMBRE 2020 : LE DOUTE, LA COLERE, LA RESIGNATION


En Septembre 2020, c’est officiel, on nous parle bel et bien d’une 2e vague épidémique. Chaque semaine, le gouvernement annonce de nouvelles restrictions, auxquelles nous essayons tant bien que mal de nous adapter en gardant espoir mais en étant amers. Nous commençons peu à peu à entrevoir la finalité de tout ça, mais nous ne voulons pas y croire. Notre mariage ne sera jamais ce que nous avons imaginé, c’est ainsi.



« Nous devrons tous porter un masque à la mairie & dans la salle de réception » : nous ne verrons pas les sourires et les larmes de joies, nos photos souvenirs auront une allure de fin du monde, nous allons danser avec un masque … mais on s’y fait, nous n’avons pas le choix.


« Nous devrons prévoir un parcours d’hygiène à chaque coin de la salle de réception » : on prévoira du gel et des masques, pas de soucis.


« Nous devrons adapter l’espace sur les tables de réception » : soit, nous reverrons le plan de table difficilement élaboré à la base (ce clavaire, ahah !), nous nous adapterons.


« Nous devons limiter le nombre de personnes à la mairie à 30 personnes » : OK… on filmera la cérémonie pour la montrer à la partie qui attendent à la sortie.


« Les mariages et autres réceptions sont autorisés mais fortement déconseillées » : nous écoutons le discours en culpabilisant de peut être mettre en danger nos proches en les réunissant … Toutes ces restrictions commençaient à inquiéter certains de nos proches qui commençaient à se désister petit à petit par peur d’une possible contamination, ce que nous comprenons.


« Les mariages en mairie sont limités à 10 personnes comprenant mariés, parents et témoins », « Les mariages et les réceptions seront limités à 30 personnes mariés et prestataires compris », « les soirées dansantes sont dorénavant interdites », etc.


Faire un choix parmi nos proches ? Les interdire de danser et les obliger à rester assis toute la soirée ? Faire la polie toute la soirée pour leur dire de mettre un masque et pour savoir s’ils ont mis du gel hydroalcoolique récemment ? Subir une ambiance gênée ou personne n’ose se mélanger par peur d’une contamination ? Sentir que mes invités sont là pour nous faire plaisir mais qu’en fait ils auraient préféré de pas venir ? NON, ce n’est pas comme ça que nous imaginions notre mariage il faut prendre une décision.



DEBUT OCTOBRE 2020 : DECISION D’ANNULER LA FETE


Face à tout cela, nous avons décidé avec mon mari de lâcher prise. C’est avec une grande tristesse & beaucoup de colère que nous avons décidé d’annuler la fête de notre mariage, déjà reporté après deux ans de préparatifs comme annoncé ici sur Instagram. Du stress, de la déception, des pleurs, des angoisses, nous avons décidé d’arrêter de nous entêter. L’organisation d’un mariage devrait être un beau moment et non pas un cauchemar. Je ne connaitrais donc pas les demoiselles d’honneur habillées d’une couleur commune comme je le souhaitais, je ne connaitrais donc pas l’entrée de bal, je n’aurais donc pas tous mes proches & ami.es avec moi je jour J, je ne verrais pas ce sur quoi nous avons travaillé en situation, etc. QUEL GACHIS ! La COVID-19 m’a donc volé mon rêve de gamine et notre mariage sera le souvenir d’une « occasion manquée ». Nous accusons le coup, nous sommes déprimés.


Nous allons donc nous marier seulement entre parents et témoins à la mairie pour enfin être unis devant la loi, car nous ne voulons plus attendre.


Un report de notre fête sur l’année 2021 n’est pas une solution envisageable pour nous pour les raisons suivantes : beaucoup de mariages de 2020 ont été reportés en 2021 additionnés à ceux prévus la même année, nos prestataires sont donc bookés jusqu’en 2022 … Faire une fête 3 ans après la demande et deux ans après notre mariage à la mairie n’a plus de sens pour nous. Qui plus est, on a vécu tellement de rebondissements, de déceptions et l’avenir est tellement incertain avec la COVID-19, que nous ne voulons plus rien prévoir à l’avance, trop échaudés par notre expérience précédente. Et d’ici là, nous serons peut-être passé à autre chose dans notre vie à deux ….



17 OCTOBRE 2020 : UNE JOURNEE PAS COMME LES AUTRES 💕


Nous n’avons clairement pas eu la journée que nous avions imaginé, c’est un fait. Beaucoup de monde nous a manqué le jour J, c’est vrai. Mais nous avons vécu néanmoins une belle journée, douce et agréable. Nous avons été entourés par nos parents et témoins soucieux de rendre cette journée jolie et conviviale malgré les circonstances. L’émotion était au rendez-vous car nous touchons enfin au but : être mariés.



Nous sommes en bonne santé, nos proches aussi, nous nous aimons très fort et c’est là tout ce qui compte. Nous avons réussi à organiser une journée dont on garde un beau souvenir : nous nous sommes levés le sourire aux lèvres, nous nous sommes faits beaux, nous nous sommes préparés
 et découverts en tenue rien que tous les deux ensemble contrairement à ce qui était prévu initialement (nous devions nous découvrir à la mairie avec nos invités …), nous avons organisé un beau shooting photo dans un lieu que nous adorons, nous sommes allés à la mairie main dans la main rejoindre nos parents et témoins qui attendaient là-bas et c’est tout tremblotants et émus que nous nous sommes enfin dit oui pour la vie <3


Suite à la cérémonie civile, nous avons reçu nos quelques convives pour un apéro dinatoire et nous avons décoré la maison avec une partie de notre décoration histoire de ne pas avoir fait tout cela pour rien 😉




Nous avons évidemment pensé à nos invités qui n’ont pas pu être là le 17 Octobre 2020 & qui nous avaient montré leur soutien tout au long de ces rebondissements en faisant preuve de bienveillance. Nous avons opté pour une carte faite main avec la lavande du potager et du papier recyclé Made in France dans laquelle nous avons glissé des photos de notre shooting, un peu comme s’ils avaient pu être là avec nous ….


Nous sommes partis ensuite en lune de miel automnale dans les Vosges, en pleine nature pour nous ressourcer (voir ma petite vidéo ici). Nous en avons bien profité ! Et nous avons bien fait car, le jour de notre retour à la maison, le président a annoncé l’arrêt total des cérémonies de mariage et un nouveau confinement … IN EXTREMIS pour nous ! Comme quoi, dans notre « épreuve », il y a eu du bon 😉

 




Photos : Gaëtan Roussy





5 commentaires:

  1. J'ai lu ton article avec beaucoup d'émotions alors que je ne te connais que sur les réseaux, je vous trouve super tous les deux, des gens bons, vous êtes parfaitement assortis et soucieux de faire les choses bien. Vous méritez tout le bonheur du monde. Vous vous aimez c'est le principal comme tu dis, une belle route vous attend j'en suis sure.
    Tu étais une très belle mariée et vos photos sont supers, un brin rétro comme tu aimes !

    RépondreSupprimer
  2. Charlotte dit Chacha23 novembre 2020 à 08:30

    Je t'ai découvert sur instagram il y a peu grâce à un relai de compte, je t'ai rejoint il y a peu donc mais j'ai passé ton blog et ton compte insta en revue récemment j'adore ce que tu fais. Félicitations pour votre mariage vous etes un très beau couple !

    RépondreSupprimer
  3. Tu es chanceuse, ton mari est très beau ! Vous êtes très bien assortis !

    RépondreSupprimer
  4. Ta robe Anaïs MON DIEU ... tu es une beauté !
    J'avais hate de découvrir ta tenue, j'essayais de m'imaginer le style que j'imaginé bien sur rétro te connaissant mais j'étais loin de m'imaginer une chose pareille c'est superbe !

    Vos photos sont trop jolies ! FELICITATIONS ;)

    RépondreSupprimer
  5. Félicitation !! Votre robe est super !
    Bon voyage

    Camille

    https://www.persun.fr/

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! Il faut parfois un petit temps avant que je les valide et que je réponde.