14 décembre 2020

MODE : ou trouver des collants éthiques & éco-responsables ?



Et non, vous ne rêvez pas deux articles en un mois sur ce blog, c'est une chose folle. Il s'agit même d'un billet look, le dernier datant du mois de Juin 2020 ! Il était donc temps d'en publier un tout nouveau, tout chaud ici (même si c'est régulièrement le cas sur Instagram).


En parlant d'Instagram, soyons honnêtes c'est en grande partie à cause du réseau social que les blogs se voient laissés à l'abandon. Tout y est plus facile, plus rapide, à porter de main. Peu de gens lisent encore les blogs et j'avoue que c'est assez décourageant quand je mets du temps à écrire mes articles et que je vois les stats toutes nazes à la suite de ma publication 😢 ... alors que j'adore prendre mon clavier pour alimenter mon petit blog.


Je ne vous raconte même pas le nombre de fois où je reçois des demandes d'informations dans mes messages directs Instagram, sur tel ou tel sujet que j'ai évoqué récemment. Ma réponse est très souvent la même : tout est sur mon blog. Pourquoi ? Tout simplement parce que mon blog c'est mon bébé et que je le chouchoute en y mettant tout mon cœur depuis plus de 8 ans. 


Mais aussi parce que c'est l'espace le plus adapté pour partager avec vous mes passions et mes sujets de prédilection en vous donnant le maximum d'informations. En effet, je suis très souvent limitée en caractères sur la plateforme Instagram. Alors oui, il y a plus de texte à lire ici, ça prend un chouïa plus de temps mais je mets du cœur à l'ouvrage en vous écrivant des articles documentés, avec le plus de détails, pour tenter de répondre au mieux à vos interrogations sur un sujet en particulier et vous faire profiter de mon retour d'expérience.


Ici, je ne dépends que de moi et de mon courage à prendre le clavier et surtout pas de l'algorithme qui fait des siennes à chaque publication; ou encore moins du côté éphémère des stories. Sur les blogs, vous trouvez tout ce que vous voulez 24h/24, 7j/7, 365j/365 😄. Et puis, si un jour le réseau social crash down et bien, nous les blogueuses, on aura toujours nos blogs et nos articles en ligne, haha !


Finalité : si vous voulez soutenir le travail de vos blogueuses.eurs préféré.es et afin de les remercier pour les mines d'infos que vous trouvez sur leurs sites, pensez à leur laisser un petit commentaire et prenez le temps de les lire quand elles.ils annoncent la publication d'un nouvel article 😇.




LA PAIRE DE COLLANTS OU L'OBSOLESCENCE PROGRAMMEE 


BREEEEF, je ne venais pas vous parler d'Instagram et ses dérives, ni de la déchéance des blogs mais du cas des collants éco-responsables. 


Comment ça, ces deux mots ne peuvent pas être dans la même phrase ? Je suis d'accord pour dire que les collants sont le symbole même de la fast-fashion : aussitôt achetés, aussitôt jetés, ou presque. Ils ont une durée de vie ultra éphémère et sont nocifs pour la planète car élaborés à partir de nylon, dérivé du plastique, lui même dérivé du pétrole. Et comme pour toute pièce de FF, les collants sont produits très loin par des personnes traitées comme des esclaves. Pour une seule paire de collants, il faut 14 000 km de fils de nylon pour 750L d'eau, vous imaginez ? 


Fortes de ce constat, on se dit toutes qu'il faut TOUT faire pour en prendre soin et les faire durer le plus longtemps possible, n'est ce pas ? Cependant, es collants vendus dans le commerce sont de plus en plus légers, fragiles et conçus pour être inutilisables rapidement pour nous pousser à en acheter tout le temps. Vous avez beau en prendre soin, les rafistoler, etc. mais dans 72% des cas, une paire de collants ne sera utilisée en moyenne que 5/6 fois avant de finir ... à la poubelle !




UNE PAIRE DE COLLANTS ECO-RESPONSABLES, UNE CONTRADICTION ?


Ca vous débecte ? Moi aussi. Mais comment faire pour porter des jupes et des robes en hiver tout en respectant la planète ?


Trois choix s'offrent à vous :


- Décider de porter vos tenues jambes nues, vous cailler les miches tous les hivers et finir avec une pneumonie. Pas cool.


- Ne plus porter de jupes et robes et passer votre hiver en pantalon. Trop triste. 


- Tenter de trouver des alternatives éco-responsables aux collants conventionnels et vous challenger pour trouver la meilleure option. Ou la moins dégueu, mais on verra ça plus loin. Plus intéressant.


Fort heureusement, des marques éco-responsables se sont emparées du problème et proposent à leur client.es des collants plus solides, plus respectueux de la planète. Elles s'engagent à les produire de façon éthique et à partir de textile naturel ou recyclé. C'est le cas notamment de Organic Basics dont je vous ai déjà parlé ici et ici


J'ai pu tester leur pack de 2 collants 20 deniers disponible ici . Honnêtement ils sont vraiment bien. Ils sont donc faits à partir de nylon de qualité recyclé et sont assez épais. Je les ai porté et lavé plusieurs fois (dans un filet de lavage, pensez-y c'est important pour limiter fortement les particules de plastique dans l'eau de vos machines qui finissent dans les océans !) et ils n'ont pas bougé d'un iotat pour le moment. Evidemment, comme pour toutes mes affaires j'en prends soin, je ne me frotte pas contre du papier de verre quand je les porte ! Il y a plusieurs coloris disponibles : chair, marron, noir et bleu. A voir comment ils dureront dans le temps, mais je fais confiance à la marque chez qui je m'approvisionne en sous-vêtements.



MON CHEMINEMENT AVEC LES COLLANTS : CHOISIR ENTRE LA PESTE ET LE CHOLERA ?


Vous le savez, je suis très très sélective sur mes collaborations dorénavant. Tout simplement parce que c'est difficile de trouver des marques qui partagent mes valeurs et que je ne souhaite engranger que des choses utiles à mon quotidien depuis ma transition écologique. C'est pour ses raisons que je ne vous propose jamais de contenus sponsorisés et que je ne fais quasiment plus de collaborations (seulement après des recherches très poussées).


Je vais être transparente, j'ai hésité avant d'accepter cette collaboration avec Organic Basics pour mettre en avant leur nouvelle gamme de collants, alors que j'aime vraiment la marque et ses valeurs. Pourquoi ? Parce que les vêtements en plastique recyclé, pour moi c'est du greenwashing.


Il y a 2 ans quand je me suis intéressée à la pollution liée aux collants, j'ai déchanté. Je suis passée par différentes étapes : en premier lieu le choc évidemment, j'étais décidé à ne plus acheter de collants dans le commerce et de faire durer les miens (mais c'est peine perdue quand même soyons honnêtes). Puis, motivée, j'ai voulu trouver des alternatives éco-responsables et éthiques, accessibles à mon porte-monnaie. Et la, j'ai un peu déchanté : à chaque fois j'ai trouvé des jolis collants, avec un prix que j'étais prête à payer (forcément plus élevé que ceux des supermarchés), mais en nylon recyclé. Du plastique recyclé donc. Moi qui fuis à toutes jambes le plastique dans ma vie quotidienne, j'ai ravalé ma salive. A noter, le nylon recyclé permet néanmoins une grosse économie d'eau et d'énergie et permet d'éviter des déchets.


Cependant, le plastique ne se recycle jamais à 100%, ni à l'infini, contrairement à ce qu'on nous fait croire. La preuve, ma paire de collants contient environ 50% de nylon recyclé "seulement" auxquels on a ajouté du nylon neuf (36%) et de l'élasthane (14%). Et donc pour moi, c'est vraiment pas LA solution alternative que je recherchais. Porter des vêtements en plastique recyclé, dans lesquels je vais vivre, bouger, donc transpirer et potentiellement en faisant entrer dans mon sang et mon organisme des particules nocives ?  NON MERCI. Surtout que les collants sont en contact avec mon appareil reproductif ...

 


Pas convaincue et effrayée, j'ai passé un hiver entier l'année dernière en pantalon parce que je ne trouvais pas mon bonheur. J'ai passé des longues heures sur internet à scroller les sites des marques éthiques et éco-responsables pour voir la compo de leurs collants. 


Pour être claire, j'ai jamais trouvé mon bonheur à 100% et je me suis résignée. Pour imager, j'ai choisi entre la peste : le collant neuf en plastique, de piètre qualité, polluant à mort et produit de façon non-éthique; et le choléra : le collant neuf, en plastique oui mais "recyclé", fait éthiquement et plus qualitatif, qui durera un peu plus longtemps. Et tout ça pour continuer à porter mes robes/jupes et profiter de mon dressing à 100%, aberrant non ?


Pour finir, tout cela pour vous dire : faites au mieux ! Dans certains cas il n'y a pas de solution parfaite et il faut donc faire des concessions sur certaines choses en prenant en compte son contexte, ses valeurs, sa vie, son porte-monnaie, etc. De plus, ce choix est propre à chacun, faites-le en votre âme et conscience et ne culpabilisez pas ! Pour ma part, j'ai décidé d'accepter cette collaboration avec Organic Basics et de porter des collants en nylon recyclé, en mon âme et conscience, de ne pas me refuser de porter les choses que j'aime en hiver tout en essayant de coller au mieux avec mes valeurs. J'espère un jour qu'avec les avancées que nous connaissons, je pourrais trouver une solution qui me conviennent à 100%.


Si vous souhaitez tester les collants de Organic Basics, bénéficiez de 10% avec le code ANAISOBC5, jusqu'au 18/02/2020.


Pack de collants offerts par Organic Basics


N.B : voici un florilège de marques éthiques et éco-responsables que je vous partage suite à mes recherches : Organic Basics, Swedish Stockings, Bili London, We are Toughy, Adèle, Peau Ethique, certaines de ses marques reprennent même vos anciens collants et s'engagent à les recycler !




12 commentaires:

  1. Ben tu vois je suis en transition ecolo depuis quelques mois et je n'avais pas pensé au cas des collants, je suis sous le choc ! je vais tenté de ne pas en acheter cet hiver du coup et rester avec ceux que j'ai en les rafistolant. Et sinon au cas de besoin j'en acheterais chez des marques comme tu as citées !
    Merci pour tes conseils toujours avisés !
    Chloé, la petite clochette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus on avance plus on en apprend et plus on se déconstruit ! ;)

      Supprimer
  2. As tu pensé aux collants en laine ?
    Vanessa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais ils sont forcément plus opaques et plus épais, mais j'en ai deux paires de marque éthique ils sont tops !

      Supprimer
  3. Très bon article. Je garde garde longtemps mes collants mais je prends conscience de l'impact ecologique...

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour tes articles toujours pertinents et intéressants !

    RépondreSupprimer
  5. Je cherche justement une meilleure marque, pour changer mes collants en fin de vie. Cet article tombe à point nommé ! Je vais regarder celles que tu cites et je lorgne aussi sur ceux de REV Society ("Tricotés en nylon régénéré, fabriqués avec amour en Italie et conçus avec l’aide de 1500 femmes pour être 100% confort", d'après la marque). Plus qu'à prendre le temps de comparer tout ça et trouver un ou deux collants qui me dureront plusieurs années, je l'espère :)

    RépondreSupprimer
  6. Coucou j aime ce look, il vous va bien, le veste noir est magnfique
    Bonne journée

    Camille
    https://www.persun.fr/blog

    RépondreSupprimer
  7. Je fais partie de celles qui ont squatté les pantalons ahah. Après avoir été traumatisée par le xième collant troué au bout de 3 enfilages, j'ai dit stop (je porte rarement robes, shorts et jupes, ça aide). J'essaie de plus en plus de consommer local et bio-éthique. Tu as raison : on peut faire bouger les choses. Merci pour tes partages et ta bonne humeur !
    PS : en attendant, j'ai investi dans un collant en laine)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires ! Il faut parfois un petit temps avant que je les valide et que je réponde.